Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Local-MRC--VDN-19-02-12-.jpg|  ON EN PARLE |

Depuis la fermeture en douce du siège du PS, version Dalongeville, qui n'aura duré que le temps d'une poignée de mois, puis la disparition encore plus discrète de l'officine des Verts-Europe Écologie, seul le FN conservait un pied-à-terre en ville.

Une exclusivité qui, dans quelques semaines, ne sera plus d'actualité puisque, dans la grande ligne droite menant à la présidentielle, puis aux législatives, trois mouvements politiques se mettent en ordre de bataille. Dans un bel ensemble, PS, MRC et PCF auront enfin une vitrine héninoise. Et pour eux, cela devrait changer beaucoup de choses... Le premier à avoir jeté ses forces dans la bataille de l'immobilier, c'est le MRC. Dans un temps pas si lointain, les Chevènementistes avaient un QG, rue Mathé, mais depuis que les chemins se sont séparés avec le maître des lieux Jean-Pierre Policante, le mouvement était SDF. Désormais, au 22 place Jean-Jaurès, face à l'hôtel de ville, le MRC devrait trouver un écrin stratégique de choix. Le MRC a acheté le bien et louera les étages : « On a déjà un siège à Lens et on complète notre rayonnement avec ce siège qui rayonnera au-delà d'Hénin-Beaumont », explique Sabine Van Heghe.

Un investissement qui coïncide avec des rumeurs insistantes annonçant l'arrivée de la Dourgeoise à Hénin en prévision de 2012. Sourire en retour : « Je laisse parler les gens. Effectivement, mon nom circule comme ce fut le cas pour les législatives. Moi je laisse les choses se faire puisque beaucoup de choses devraient évoluer dans les semaines qui viennent... » Ouverture du siège prévue en avril. D'ici là, le PCF sera depuis longtemps dans ses meubles puisque, presque en face du MRC, David Noël et les siens s'installent à la fin du mois au numéro 69. Là aussi, la fédé investit, loue à la section le rez-de-chaussée et les étages à des privés. Le cordon ombilical est donc enfin rompu avec les camarades de Montigny qui accueillaient les Héninois depuis la fermeture de leur siège dans les années 80. Un siège avec animation-vidéo en vitrine, s'il vous plaît, et des permanences à venir pour Dominique Watrin, Jean Haja ou Hervé Poly.

Enfin, au terme d'un fort long suspense, c'est au 1er mars que les socialistes héninois devraient enfin pouvoir signer leur bail. Et avoir un toit qui, si les choses vont bien, serait rue Victor-Hugo. Un grand « ouf » de soulagement pour Marcel Germe et ses amis qui vont enfin redevenir des militants comme les autres. Et préparer la campagne présidentielle en toute sérénité.

PASCAL WALLART

Légende photo : D'ici début avril, le MRC aura un pied-à-terre idéalement situé, place Jean-Jaurès, face à l'hôtel de ville.


Source : La Voix du Nord
Dimanche 19 février 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article