Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

logo cour des comptesLe rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de l'Epinorpa vient de paraître et est tout aussi accablant que le rapport sur la gestion de la Soginorpa publié par Rue 89 le mois dernier.

En résumé, les magistrats de la CRC expliquent qu'"Au fur et à mesure des renégociations, les contrats souscrits ont perdu leur caractère d'instruments de couverture et sont devenus des produits spéculatifs, présentant des risques très élevés [...] Les résultats financiers sont d'ores et déjà préoccupants [...] Le fonctionnement déficient des organes statutaires de l'établissement en ce qui concerne la gestion de la dette a facilité cette évolution. [...] L'absence de prudence des décideurs a entraîné l'EPINORPA dans une spirale spéculative. Les risques ont été pris en connaissance de cause, EPINORPA ayant manifesté la volonté d'être traité comme un client professionnel..."

L'intégralité du rapport est téléchargeable ici.

L'EPINORPA a donc joué avec l'argent du logement minier. Alors que des milliers de logements attendent d'être rénovés, les responsables de l'EPINORPA et en premier lieu Jean-Pierre Kucheida lui-même ont spéculé et pris des risques inconsidérés, perdant des millions d'euros. La responsabilité de Jean-Pierre Kucheida et celle des banquiers de Dexia est engagée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cimares 18/10/2010 11:18



Le rapport dans son entier mérite analyse, parce qu'il demontre des méthodes, des comportement et des montages financiers et juridiques qui aident à comprendre les raisons qui nous incitent à
penser que tout est lié et que le système se tient, que ce soient les dirigeants du PS 62 ou les représantants du MRC.


Il serait intéressant de faire le tableau des intérêts croisés entre les collectivités locales intéressées, les groupents de collectivités locales, les associations et les autres organismes
conduits par les mêmes ou leurs affidés. On comprendrait peut être un peu mieux pourquoi l'on parle d'endogamie.


Tout ceci se joue avec l'argent public, au nom de l'intérêt des habitants, cela va de soi...



boudu 16/10/2010 01:33



A lire en détail : Page 15, points 2 et 3


 


Il s'agit d'un gigantesque système de cavalerie financière orchestrée et organisée afin que les pertes réelles ne soient pas dévoilées ni inscrites au bilan (et ne le sont toujours pas à ce jour)


 


Bien d'autres surprises se cachent derrières ces lignes et sortiront prochainement !



cheforever 15/10/2010 21:25



rien a envier à bettencourt et compagnie