Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Hénin-Beaumont                     Régionales

14 et 21 mars 2010

 

1er tour :

 

     Inscrits

19 419

%

     Votants

7 739

39,85

    Exprimés (en pourcentage des votants)

7 547

97,51

Lutte Ouvrière (Eric Pecqueur)

82

1,09

NPA (Pascale Montel)

210

2,78

Front de Gauche (Alain Bocquet)

594

7,87

Europe Ecologie (Jean-François Caron)

762

10,10

PS-PRG-MRC (Daniel Percheron)

2 058

27,27

MoDem (Olivier Henno)

162

2,15

UMP-Nouveau Centre (Valérie Létard)

548

7,26

Jeunes Agriculteurs (Mickaël Poillion)

3

0,04

CNI (François Dubout)

179

2,37

FN (Marine Le Pen)

2 949

39,08


2nd tour :

 

 Inscrits

19 419

%

 Votants

8 883

45,74 %

 Exprimés (en pourcentage des votants)

8 657

97,45 %

PS-PRG-MRC-Europe Ecologie-Front de Gauche (Daniel Percheron)

3 967

45,82 %

UMP-Nouveau Centre (Valérie Létard)

861

9,95 %

FN (Marine Le Pen)

3 829

44,23 %

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Diablo 22/03/2010 22:46


Il ne s'agit pas pour moi de donner des leçons à des militants qui, comme vous, donnent beaucoup de leur temps pour la "cause commune" si je peux dire.Simplement, je constate que manifestement il y
a quelque chose qui ne tourne plus rond dans la stratégie de ce PCF qui, il faut l'admettre, est passé sous la table lors de ces élections régionales. Combien de fois les mots "parti communiste"
ont été prononcé lors de la campagne?....Dorénavant on parle (un peu) du Front de Gauche et la forte personnalité de Mélenchon est mise en avant.Les rares interventions de MG Buffet sont, et çà
m'attriste, d'une nullité politique rarement atteinte. Ce parti a été incapable de définir une position nationale chacun cuisinant dans son coin pour sauver les postes d'élus. Résultat: le nombres
des conseillers régionaux diminue et de toute façon tout le monde s'en moque dans les milieux populaires et ailleurs. C'est bien dans ce contexte que je pense sincèrement qu'il faut changer de cap
et changer de politique, radicalement. La spécificité et les fondamentaux du parti communiste français ont été abandonnés par une direction boboïsée et nous n'avons plus de place entre les
sociaux-démocrates et les gauchistes. L'organisation a été démantelée: exit les cellules de quartiers et d'entreprises...Ceux qui faisaient la force militante  à la base sont partis et
aujourd'hui notre pays n'est plus qu'un immense désert militant (mis à part quelques oasis de plus en plus rares). Dans la situation où nous sommes, il n'est pas aisé de redresser la barre
rapidement...c'est un travail de longue haleine qu'il faut commencer en rompant avec la stratégie "d'union de la gauche" et en y substituant celle de "l'union du peuple de France" . Evidemment çà
peut coûter en sièges d'élus mais vraiment change t-on la vie des gens avec 15 députés et 150 ou 200 conseillers régionaux....C'est un débat bien sûr, je ne détiens sans doute pas toute la vérité
mais il faut être aveugle (et peut être un peu borné)pour ne pas constater que la stratégie actuelle du PCF mène à sa disparition. Dernière précision et pour que les choses soient claires pour le
lecteur : j'ai (sans conviction) voté "Front de Gauche" dans ma région au 1er tour des régionales. Salut fraternel. DIABLO


Diablo 22/03/2010 19:15



Refus de remettre en cause l'euro et l'adhésion à l'U.E., refus de défendre le "Produire en France", refus d'aborder la question nationale et l'alliance du drapeau tricolore et du drapeau rouge
mène le PCF à la marginalisation et ouvre un boulevard à la démagogie du FN dans les milieux populaires. Quand les militants communistes sincères vont-ils enfin ouvrir les yeux et imposer un
changement de politique à leur parti !  



David NOËL 22/03/2010 21:57



Le mot d'ordre "produire en France" ne me dérange pas et c'est ce que nous disons quand nous combattons les délocalisations vers les pays où la main d'oeuvre est moins chère, les impôts moins
élevés et les lois sociales inexistantes.
De même, l'alliance du drapeau tricolore et du drapeau rouge, c'est quelque chose qui me convient tout à fait. Le mouvement ouvrier français s'inscrit dans une tradition révolutionnaire qui
remonte à 1789. Le PCF est l'héritier de 1789 autant que de 1917. Le drapeau tricolore, c'est le drapeau de la Révolution de 1789, le drapeau de la Ière République et des Montagnards, le drapeau
de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, de la tolérance et de la justice sociale, rien à voir avec le nationalisme excluant et xénophobe de l'extrême droite.

Je ne crois pas qu'il y ait un seul électeur communiste qui se soit tourné vers le Front National à cause d'un pseudo tournant gauchiste du PCF et de notre position sur la nation.
Je n'ai jamais eu ce type de discussion au porte-à-porte ou sur les marchés. Non, les gens votent FN parce qu'ils en ont marre. On ne sait pas au juste de quoi, le plus souvent. Marre du fils du
voisin qui fait un bruit infernal avec son scooter, marre des tags sur l'abribus, marre de la porte de l'immeuble qui est toujours cassée, marre d'avoir des fins de mois difficiles alors que le
voisin au chômage ne paie pas d'impôts.
Ce qu'on entend dans ces cas là, c'est des gens qui nous disent : "il y en a marre de payer des Arabes à rien foutre, il faudrait les obliger à bosser, à ramasser des papiers dans les rues,
parce que les rues sont dégueulasses." C'est typiquement le genre de réaction qu'on entend parfois et notre boulot, c'est de convaincre les électeurs perdus qui ont la haine qu'ils se
trompent. Leur ennemi, ce n'est pas leur voisin, ce n'est pas l'immigré, c'est le système capitaliste.
Contre cette xénophobie que le FN alimente, ce ne sera pas simple de lutter. Une seule solution, il faut aller revoir les gens un par un dans les cités, les écouter et pas seulement en période de
campagne électorale. Il y a un gros gros boulot à faire...



UNE HENINOISE 22/03/2010 09:18


ces résultats font peur! Il y a DANGER et URGENCE! Certes, la gestion de Dalongeville explique que les habitants d 'henin aient pu recourir soit à l abstention soit au refuge vers des partis
extremistes! Mais est ce que la nouvelle équipe en place a réussi a réconcilier les Héninois avec la politique? NON, certes pas: elle reproduit aujourd'hui les methodes qu'elle reprochait à l
ancien maire: le manque de communication, le mensonge, la trahison,la manipulation et en plus l incompétence! Elle n a rien respecté des promesses électorales et les habitants se sentent de nouveau
TRAHIS! Alors, m les elus ?rien ne sert d 'accuser, Pierre, Paul, Jacques, ASSUMEZ les consequence de votre gestion DESASTREUSE et AGISSEZ enfin pour votre ville sinon..........