Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

livret-A.jpgLa banque de France a choisi de ne pas recommander de hausse du taux du livret « A », alors que les mécanismes d’évolution de ce taux, aussi mauvais soient-ils, devraient entrainer son augmentation automatique. En effet, l’indice des prix à la consommation est passé de - 0,75 % en juillet 2009 à +1,5 % en mars 2010. Aujourd’hui le livret « A » est assorti d’un taux d’intérêt historiquement bas de 1,25 %, alors que les promesses de dividendes, les rendements des placements obligataires, les profits spéculatifs et les bonus des banquiers repartent de plus belle.

Cette faible rémunération sur cette épargne si peu spéculative, servant de base au financement du logement social, fait que, de mai 2009 à février 2010, le livret « A » a perdu au total 2 milliards d’euros d’ encours. Son taux d’intérêt doit impérativement être relevé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article