Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Hénin-Beaumont : la justice annule un arrêté de suspension de Dalongeville

LILLE, 20 oct 2009 (AFP) - 17h35

Le tribunal administratif de Lille a annulé mardi l'arrêté du 27 avril 2009 du ministère de l'Intérieur qui avait suspendu Gérard Dalongeville de ses fonctions de maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) pour son implication présumée dans une affaire de fausses factures. L'avocat de M. Dalongeville, Didier Cattoir a annoncé mardi dans la foulée de la décision du tribunal qu'il avait déposé un recours devant le conseil d'Etat pour faire annuler le décret de révocation de l'ancien maire pris par le président de la République Nicolas Sarkozy. «Les mêmes causes produisant les mêmes effets, je dois obtenir l'annulation par le conseil d'Etat de ce décret de révocation. Et là, vous aurez deux maires à Hénin-Beaumont», a déclaré à l'AFP Me Cattoir.

Gérard Dalongeville avait été mis en examen et écroué début avril pour détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme présumés. Il est toujours en prison. Révoqué de son poste de maire fin mai, il a été exclu depuis du PS. Le 5 juillet, le divers gauche Daniel Duquenne, soutenu par le PS, avait succédé à M. Dalongeville comme maire d'Hénin-Beaumont, en devançant de peu la liste FN menée par Steeve Briois et la vice-présidente du parti, Marine Le Pen, lors de l'élection municipale. Selon Me Cattoir, «le recours devant le conseil d'Etat est revêtu du caractère d'urgence, car il est assimilé à un contentieux électoral» et doit être traité «d'ici la fin de l'année». «Ce serait un beau cadeau de Noël», a-t-il dit. L'avocat a indiqué par ailleurs que M. Dalongeville avait déposé jeudi une demande de remise en liberté. «Elle sera "audiencée" par la chambre de l'instruction la semaine prochaine», a-t-il dit. Le 14 août dernier, le parquet de Béthune (Pas-de-Calais) s'était opposé à une libération de l'ex-maire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yves LOURDEL 22/10/2009 01:22


J'ai depuis longtemps envie de le dire, mais franchement, vues de loin avec un oeil extérieur, vos affaires locales ressemblent plutôt à un panier de crabes. Et l'annulation de l'arrêté de
suspension de GD ne va semble-t-il pas arranger les choses. Y. LOURDEL


David NOËL 22/10/2009 07:12



Pour l'instant, ça ne change rien et quelque part, il est plutôt normal et rassurant que la justice retoque un arrêté du préfet s'il n'est pas motivé, mais il est clair que la population ne
comprend pas comment on a pu en arriver là. L'amateurisme des services de l'Etat donne à Gérard Dalongeville l'occasion de pavoiser, alors qu'il a ruiné la ville qui a été mise en coupe réglée
avec un certain nombre d'affairistes véreux. C'est vraiment une mauvaise plaisanterie ! Le pire, c'est que les mêmes causes produisant les mêmes effets, il existe une possibilité non négligeable
que le décret présidentiel de révocation de Dalongeville soit retoqué par le Conseil d'Etat.
Gérard Dalongeville redeviendrait donc maire et les élections de juin 2009 seraient considérées comme nulles et non avenues, le conseil municipal actuel dissous, les conseillers municipaux
actuels obligés de rendre leurs indemnités indûment perçues à l'ancienne équipe de Dalongeville qui reviendrait pour un temps aux affaires, tous les votes ayant eu lieu entre temps étant
annulés.
Ce serait véritablement un scénario catastrophe ! Quel légèreté de la part du préfet et des services de l'Etat, c'est scandaleux !



mort aux cons 21/10/2009 19:31


grace à la superbe pub faite sur le site de l'A.R.,
les ventes du torchon bourré de fautes et de parti-pris du béthunois,ont doublé.elles sont passées de 3 à 6.malheureusement maintenant toute la famille est servie.
une seule solution,mr bouquillon, un grand panneau publicitaire sur le fronton de la maison du peuple.il le vaut bien.
N.B...demandez à la C.A.H.C de le payer..la ville n'a plus d'argent apres le passage en mairie d'attila,alias J.P.CRU


hopital 21/10/2009 18:26



dans le livre du directeur de dévelopement de le C.A.H.C,mr chruzez,
on peut lire,à la page 15,


"GESTICULATION DES COQUILLES VIDES"


Le Parti Radical de Gauche (PRG) est incarné à Henin Beaumont
par le narcissique Eric Mouton, un infirmier à l’ambition
surdimensionnée. Celui-ci a été adjoint aux affaires sociales lors du
précédent mandat et a claqué la porte, fin 2003, pour des raisons
parait-il qui se situent plus en dessous de la ceinture que pour
dénoncer une quelconque mauvaise gestion communale.
pour une fois,l'ancien président du groupe majoritaire de l'escroc dalongeville,qui participa à l'accéleration de la ruine de la ville d'hénin-beaumont,a un jugement tres juste.



David NOËL 21/10/2009 20:53



Je trouve le sous-entendu de M. Chruszez dans ce passage absolument dégueulasse, à l'image de la brève homophobe qu'il voulait écrire dans un tract contre un représentant local du FN.
Ce type d'insinuations ne grandit pas M. Chruszez, ce type est la honte de la classe politique locale !



bouc 21/10/2009 09:15



mr bouquillon,
pourquoi cimares qui fut votre meilleur supporter pendant votre campagne municipale,est devenu celui qui vous critique le plus aujourd'hui.ce sent-il,comme beaucoup d'héninois,trahi et déçu par
vos agissements.


peut-etre que si alpern et cimares avaient conserver leur neutralité,les 150 voix qui ont manqué à l'élan,vous aurez placé en deuxieme position.
mais je crois que dans ce cas de figure,vous auriez été capable ,vous, de vous maintenir au 2é tour...
en effet,vous etes une liste apolithique,comme me le disait ce matin,mr alexandre



bouc 21/10/2009 09:01


mr bouquillon,
pourquoi mr alain alpern qui a été l'un de vos meilleurs soutiens pendant la campagne municipale,est aujourd'hui celui qui vous flingue le plus.
avec retard,a-t-il compris ce que vous etes vraiment.....