Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Melenchon-06-05-12.jpgJean-Luc Mélenchon pourrait être le candidat de la gauche face à Marine Le Pen aux prochaines législatives. Pour le moment il ne s'agit que d'une « hypothèse de travail parmi d'autres », affirme David Noël, élu communiste à Hénin-Beaumont.

Effectivement, rien n'est décidé, mais « l'hypothèse » fait son chemin. Cette candidature serait dans la droite ligne de la campagne présidentielle du dirigeant du Front de gauche qui voulait mettre Marine Le Pen « loin derrière ». Alors pourquoi ne pas l'affronter sur les terres qui l'ont propulsée vers les sommets : la 11e circonscription du Pas-de-Calais dont fait partie la ville d'Hénin-Beaumont. « Ce serait une fierté d'accueillir le candidat du Front de gauche à la présidentielle pour faire reculer les idées xénophobes sur Hénin-Beaumont », indique le secrétaire de la section PCF locale.

L'idée viendrait de Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste, et le secrétaire fédéral du Pas-de-Calais, Hervé Poly, a réuni hier les responsables locaux du parti, ceux-ci n'ont pas « d'objection de principe », mais souhaiteraient qu'un sondage puisse être réalisé et, surtout, ils attendent un « signal fort de la part du PS » qui se traduirait par le retrait de Philippe Kemel.
Nous n'avons pas réussi à joindre Hervé Poly hier soir, mais il se dit qu'il était à Paris avec Pierre Laurent et... Jean-Luc Mélenchon.

G.C. et M.d.P.

Légende photo : Jean-Luc Mélenchon dimanche dernier après avoir voté. Photo AFP


Source : Nord Eclair
Jeudi 10 mai 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pam 12/05/2012 11:01


Mais Hervé en était justement capable, lui qui tisse un lien politique de terrain depuis des mois ! Et bien au contraire, en transformant une bataille populaire en bataille de médias, on prend le
risque de donner des armes au FN qui dénoncera bien sûr le candidat du système, des médias, des bobos...  et tout le travail de terrain des communistes sera fragilisé !


Si JLM mène une campagne personnalisée, stigmatisant la personne de MLP et l'attaquant sur des valeurs morales comme il l'a fait dans la dernière semaine, annonçant de manière bien risquée qu'il
serait devant au premier tour. Or, on sait qu'au final, s'il a progressé dans les centres villes, les couches moyennes, les syndicalistes et les enseignants, il a poursuivi l'érosion communiste
chez les ouvriers et les couches populaires, notamment dans le Nord...


Le risque est donc grand qu'il aggrave la fracture sociale sur laquelle s'appuie le FN. Vraiment, c'est une très mauvaise décision, non seulement pour l'avenir du parti communiste, mais surtout
pour réouvrir une perspective politique à la classe ouvrière d'aujourd'hui.


 

aufou 11/05/2012 09:09


c'est la seule solution pour battre la walkyrie.


le P.S.ripoux 62 en est incapable ,meme avec ses alliés bidons :P.R.G. , M.R.C. et les verts ,dont le score à hénin-beaumont est ridiculement bas. 

pam 11/05/2012 07:49


tout un symbole !


la circonscription qui pouvait être la surprise positive du PCF est donnée à celui qui symbolise la stratégie de dissolution du PCF, dans le département même ou cette stratégie avait rencontré la
plus forte résistance...


Pire encore, cela se fera avec un accord avec le PS face au danger Le Pen, sans que personne ne dise que la gauche est largement majoritaire, donc que le seul risque pour le PS était sa division
et son histoire locale...


si les communistes s'effacent gentiment pour laisser la place à JLM, ce sera un cadeau pour en faire définitivement celui qui parle au nom des communistes, ce sera évidemment le futur
porte-parole du groupe à l'assemblée, et le prochain président de ce qui remplacera ou digérera le parti communiste.


Ce serait un Waterloo national pour les communistes...