Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Rose PS inverseeL'information est parue dans Nord Eclair, le 2 décembre dernier. Les barons socialistes du bassin minier se sont réunis mardi dernier dans un restaurant parisien pour évoquer la situation d'Hénin-Beaumont.

Nous ne nous intéresserons pas ici à la candidature de Pierre Ferrari aux élections cantonales contre Jean-Marie Picque, qui regarde les adhérents du Parti Socialiste et ne nous concerne pas. Les élections cantonales de mars 2011 seront l'occasion pour les communistes de parler des problèmes de fond, de l'avenir de nos départements, du désengagement de l'Etat et les communistes ne rentreront pas dans les querelles internes du Parti Socialiste.

Ce qui est plus intéressant, c'est la réaffirmation de la position de la Fédération socialiste du Pas-de-Calais : « Nous nous sommes réunis pour parler de la situation politique de la ville d'Hénin-Beaumont. Nous nous sommes entendus pour travailler aux côtés des élus de la municipalité et réaffirmer notre soutien à Jean-Marie Picque », a ainsi indiqué la première secrétaire fédérale du PS, Catherine Génisson, à Gaëlle Caron.

Ce soutien à l'Alliance Républicaine est une déclaration de guerre contre ce que le PCF construit, à Hénin-Beaumont, avec ses partenaires, pour une alternative à gauche.

Ce soutien du PS 62 à l'Alliance Républicaine est coupable et irresponsable : en soutenant l'AR, le PS 62 approuve et cautionne le pacte de non-agression passé avec le FN en 2008 et la rédaction d'un recours en annulation des élections municipales de 2008 que l'AR a fait préparer par le FN.

Le PCF d'Hénin-Beaumont le réaffirme : nous ne pouvons pas travailler avec des gens qui ont entretenu des relations contre-nature avec le Front National et qui n'en éprouvent aucun regret. On ne peut qu'être atterré par le silence du PS sur cette affaire. Au PS 62, ce qui compte, c'est de récupérer une municipalité, et tant pis pour la morale politique. Cette conception de la politique n'est pas la nôtre !

Mais au fond, ce soutien du PS 62 à l'AR n'a rien de surprenant. Alors que l'AR s'était constituée contre la corruption dalongevillienne qui bénéficiait du soutien de l'appareil socialiste du Pas-de-Calais, l'AR version 2009 est arrivée au pouvoir par le sectarisme, le mensonge et la trahison : sectarisme et mensonge de gens qui ont refusé toute alliance avec les autres listes de gauche qui se battaient contre la corruption et en avaient payé le prix ; trahison que le rapprochement durant la campagne avec le PS et le MRC de Jean-Marie Alexandre, dont la responsabilité dans la ruine d'Hénin-Beaumont est immense.

Ce rapprochement, nous ne pouvons pas l'accepter. Depuis 2009, c'est tout le sens du combat du PCF et de ses partenaires d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, un combat contre la corruption et l'affairisme et pour le renouvellement des pratiques politiques, pour défendre vraiment nos concitoyens. Ce combat, nous le poursuivrons, quoi qu'en pensent les chefs du PS 62.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yves LOURDEL 07/12/2010 22:42



Décidément le PS, et en particulier celui du 62, m'apparaît de plus en plus comme un panier de crabes. Et je n'aime pas les fruits de mer qui me donnent des boutons.


Y.L.



cheforever 07/12/2010 21:07



le ps62 n est pas socialiste. c est un parti financier au sein du ps.



cimares 07/12/2010 12:41



Et n'oubliez pas non plus que nombre d'authentiques militants socialistes font la même analyse que vous.


Je n'ai cessé d'écrire depuis de nombreuses années que nous avons dans ce département des représentants PS bien peu soucieux de la morale politique.


Ils ne font qu'encourager un système qui peut se présenter sous un autre nom beaucoup moins glorieux que "Parti".


J'ai tenté d'analyser la situation depuis plusieurs années et ai exposé mes commentaires sur les différents blogs de la sphère héninoise: il serait peut être intéressant de relire tout ceci.
Dommage que la population soit ainsi manipulée par des usurpateurs qui empruntent le terme de "parti socialiste" pour mieux baillonner ceux qui réfléchissent un peu.