Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Journee-peche-11-05-14.jpgHier, les militants communistes héninois et leurs amis se sont retrouvés pour une journée détente à la pêche, au Pont du Gy.

Pour la 4ème édition de notre journée à la pêche, nous avons réuni une trentaine de militants heureux de passer un moment ensemble entre une campagne municipale qui s'achève et une campagne européenne qui nous occupera jusqu'au 25 mai.

Contrairement à ce qu'on a pu lire sur certains blogs, notre section est bien vivante, n'en déplaise aux mauvaises langues ! De nouveaux adhérents nous ont rejoint, notamment des femmes et des jeunes qui ont intégré le groupe JC animé par Adrien Deneuville. Les militants communistes savent qu'ils ont fait le bon choix aux municipales et soutiennent leur conseiller municipal d'opposition dans son combat contre le Front national. Les militants communistes sont en campagne pour les européennes et sont dans l'action avec un tract européennes dont la distribution est en cours.

Hier, ce moment de convivialité nous a permis de nous retrouver et de reprendre des forces pour les prochains combats. Haut les coeurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Diablo 12/05/2014 15:50


Le parlement européen n'a pas le pouvoir de changer les traités...Je répète il n'est pas l'expression d'une souveraineté populaire puisqu'il n'y a pas de peuple européen sinon qu'en votant on
donne un signal qui mène vers le fédéralisme européen, ce que souhaitent tous les tenants du Capital. Le piège est à ce niveau : que disent
Hollande, Valls et consorts : il faut voter le 25 mai. En fait, il se moquent fondamentalement pour qui nous allons voter, il veulent simplement que les français votent plus qu'en 2009 pour
pouvoir ensuite s'appuyer là-dessus pour dire : "les français adhèrent de plus en plus à l'idée européenne ....bla bla bla" et créer des conditions plus favorables à l'intégration.


La question du vote pour exister ne tient pas dans ce contexte. Militer activement pour le boycott c'est au moins autant exister que voter pour
des listes qui acceptent, de fait, la supranationalité.


Le PCF a déjà dans son histoire appelé à l'abstention notamment au second tour de la présidentielle de 1969 : est-ce qu'il ne s'est, pour autant,
pas fait entendre : évidemment non.


 

Lucie 12/05/2014 14:22


Voter c'est EXISTER...

David NOËL 12/05/2014 15:25



Absolument d'accord. Ne pas voter n'a jamais permis à personne de se faire entendre mieux.



Diablo 12/05/2014 12:39


Votez c'est, de fait, légitimer ce "parlement européen" aujourd'hui sans pouvoir. Pire c'est aspirer à lui en donner dans l'avenir c'est à dire militer pour le fédéralisme. Comme patriote
républicain, de sensibilité communiste je ne peux adhérer à cette stratégie liquidatrice de notre souveraineté nationale et notre souveraineté populaire.


Et sans ses souverainetés pas de libération sociale possible, en l'oubliant le PCF va inexorablement vers le déclin.   

David NOËL 12/05/2014 15:24



Ne pas voter, c'est envoyer au parlement européen des députés de droite et d'extrême droite qui se serviront de leurs positions pour taper encore plus fort sur les salariés et le monde du
travail, pour casser les services publics, pour s'attaquer aux droits sociaux.



Diablo 12/05/2014 11:30



David NOËL 12/05/2014 12:09



S'abstenir, c'est renoncer à faire entendre sa voix. Pour dire non à l'austérité, non à l'Europe des patrons et du capital, non à l'Europe impérialiste, il faut voter justement pour ne pas
laisser une majorité de députés de droite et de socialistes dévoyés faire ce qu'ils veulent dans notre dos. Il faut utiliser le bulletin de vote Front de Gauche pour dire que l'Europe du capital,
on n'en veut pas !