Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Le Front de Gauche ne sera donc pas invité mardi soir au Train des Municipales d'Europe 1. Retour sur les coulisses de notre non-invitation :

Mercredi dernier, nous apprenions par quelqu'un de l'équipe d'Eugène Binaisse que la rédaction d'Europe 1 Soir avait invité pour débattre Eugène Binaisse, Steeve Briois, Jean-Marc Legrand et Gérard Dalongeville.

Vers 17h15, j'ai donc appelé Europe 1 et le standard m'a mis en communication avec l'assistant de Nicolas Poincaré, un homme visiblement pressé qui m'a confirmé que nous n'étions pas invités et m'a dit "comprendre" notre colère. Arguant de l'imminence du direct, le journaliste m'a donc invité à le rappeler le lendemain matin pour en discuter plus longuement et m'a donné le numéro de sa ligne directe.

Le jeudi matin, dans le train pour Paris, j'ai essayé à plusieurs reprises de rappeler l'assistant de Nicolas Poincaré, en vain. Le téléphone a toujours sonné dans le vide.

Le vendredi matin, j'ai à nouveau essayé d'appeler l'assistant de Nicolas Poincaré. Une fois de plus, le téléphone a sonné dans le vide.

Ma compagne m'a alors suggéré d'appeler d'un autre numéro. Etrangement, mon interlocuteur m'a immédiatement répondu. Je me suis alors présenté, mais manifestement, l'assistant de Nicolas Poincaré est pressé du matin au soir et m'a demandé de le rappeler dans trois minutes.

Trois minutes plus tard, comme je rappelais, je suis tombé sur un autre journaliste, qui m'a expliqué qu'il passait par là quand il a entendu le téléphone sonner, que son collègue venait de partir et ne serait pas là avant lundi. Se présentant comme journaliste au service des sports et ignorant de la politique, le journaliste que j'ai eu au téléphone a pris en note (ou fait semblant de noter) ce que je lui racontais et m'a invité à attendre que l'assistant de Nicolas Poincaré me rappelle lundi.

Bien évidemment, personne ne m'a rappelé...

Entre temps, nous avons préparé un communiqué de presse et un tract qui sera distribué sur le marché demain.

Aujourd'hui, j'ai enfin eu un contact avec Europe 1 par voie de tweet. On m'invite à envoyer nos propositions sur la page dédiée d'Europe 1, "Moi Maire" pour qu'elles soient relayées à l'antenne...

Bien sûr... 4 candidats invités en plateau et le front de gauche aurait simplement le droit d'envoyer un tweet ? De qui se moquent-ils ?

Depuis huit ans que je milite sur Hénin-Beaumont, jamais nous n'avons été traités comme ça. Les méthodes d'Europe 1 sont des méthodes déloyales et demain, nous ne nous gênerons pas pour le dire.

Commenter cet article