Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Il y a à peine un an, Daniel Duquenne était méprisé par le Parti Socialiste et par Daniel Percheron qui soutenaient Gérard Dalongeville et avaient désavoué l'ancien secrétaire de section PS. Georges Bouquillon a été désavoué et humilié par Jean-Marie Alexandre qui a soutenu Gérard Dalongeville jusqu'à son incarcération. La veille encore de l'arrestation de l'ancien maire d'Hénin-Beaumont, le maire de Souchez et vice-président du conseil régional appelait à exclure les opposants à Dalongeville.

Dans leurs écrits publics comme en privé, Daniel Duquenne et Georges Bouquillon n'étaient pas tendres envers le système PS du Pas-de-Calais et ses baronnies, un système reposant sur le clientélisme électoral qu'ont pratiqué les grands barons comme Percheron et Alexandre qui se sont coulés dans le paternalisme des patrons des houillères. « Si tu votes pour moi, tu auras un emploi et un logement...» Gérard Dalongeville n'était que l'incarnation cynique d'un système vérolé que Daniel Duquenne et Georges Bouquillon dénonçaient avec force et qui se servait du Front National comme d'un repoussoir commode.

En s'opposant à Gérard Dalongeville et en participant à la liste et à l'association politique Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, le PCF d'Hénin-Beaumont s'est donné pour objectif de réhabiliter la politique, de défendre avec conviction les valeurs de gauche et citoyennes et d'en finir avec un système qui a mené Hénin-Beaumont à la ruine morale et financière.

C'est donc avec déception et consternation que nous avons découvert l'appel de Daniel Duquenne à voter pour la liste Percheron-Alexandre.
Daniel Duquenne et Georges Bouquillon sont des « retourneux de capotes » qui trahissent à la fois les valeurs sur lesquelles ils ont été élus et leurs électeurs qui ont cru en leurs promesses d'indépendance et de renouveau.

Le PCF d'Hénin-Beaumont appelle les électeurs héninois et beaumontois qui veulent sanctionner la droite au pouvoir comme le système Percheron-Alexandre à leur mettre une bonne gauche le 14 mars en utilisant le bulletin de vote Front de Gauche.    

David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cimares 12/03/2010 01:20


C'est à pleurer. Et bien que j'ai décrit depuis septembre dernier le principe de normalisation dans lequel les élus héninois se vautrent aujourd'hui, je n'arrive pas à imaginer comment Daniel
Duquenne en soit arrivé là. Est-ce la maladie qui l'a affaibli à ce point, lui qui jurait qu'on ne le reverrait jamais au PS?  Je lui avais même précisé à plusieurs reprises qu'une fois élu,
il serait courtisé par ceux-là même qui l'ont dégagé dans le style qu'on leur connaît.
Daniel jurait alors qu'il conserverait son indépendance; il suffit d'observer ce qu'il en est advenu.
Alors où en est -on ? j'ai admiré son courage à s'attaquer au système comme jamais aucun enfant du sérail n'avait osé; j'ai aussi écrit que sa démarche était révolutionnaire. Et bien, il aura
suffit d'un automne et un hiver pour que s'effondre tout l'espoir que son action avait suscité.
Que reste-t-il pour défendre une république bafouée par des seigneurs sans scrupule et usurpateurs de surcroit ?
Le PC ? pour combien de temps david Noël pourra-t-il prendre une si grande liberté avec la ligne ?
Le Modem ? avec sa faible représentativité, il sera vite absorbé par une culture régionale qui n'aime ni les nuances, ni les oppositions au chef.
DLR ? mais son combat reste confidentiel et sera aussitôt ridiculisé par une majorité arrogante
Alain Alpern ? qui ne sera pas suivi parce que trop différent de ce que la majorité attend en terme de soumission.Et trop différent dans une culture de masse qui n'aime pas être interrogée et
s'interroger.
La droite classique ? aucune implantation réelle sur le territoire.
Alors, il faudra encore attendre que les écarts continuent à se creuser entre cette région et les autres de France, jusqu'à ce qu'un déclic se produise, en espérant qu'il ne sera pas celui de
l'extrême droite dont les méthodes et la simplicité de l'analyse conviennent bien à une population qui a eu l'habitude de souffrir et de remercier ceux qui la maintiennent dans cet état.


une heninoise 11/03/2010 15:28


Pour être élus à Hénin-beaumont, 2 conditions: avoir la mémoire tres courte et etre tres soumis!
Parce que Bouquillon, Duquenne er Binaisse, entr'autre présentent les qualités ci-dessus, en appelant à voter la liste Percheron-Alexandre, faisons le choix de ne pas avoir la mémoire courte et de
ne pas nous soumettre, Choisissons de voter pour le FRONT DE GAUCHE qui place l humain au centre de leur projet


orfeo 11/03/2010 10:40


que feras-tu david si, ce qui est probable, les listes ps et front de gauche fusionnent au second tour, pourras-tu appeler à voter pour une liste Percheron-Alexandre-Bocquet ?


David NOËL 11/03/2010 12:30



Je défendrai dans les instances fédérales de mon parti la reconduction de la position prise en 2004 : rassemblement de la gauche pour battre la droite, pas de participation à l'exécutif et
indépendance totale vis-à-vis du PS.