Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Madame la Première secrétaire,

Lors de la dernière rencontre entre des délégations de nos deux fédérations, vous m'avez invité, au moment de nous quitter, à « ne pas se tromper d'ennemi » et à « pacifier le débat politique » sur Hénin-Beaumont.

Parti du mouvement ouvrier, le Parti Communiste n'a qu'un seul ennemi, les capitalistes et ceux qui leur servent d'idiots utiles.

Parti national-populiste fascisant, le Front national, avec ses idées xénophobes, racistes et antisémites est le pire ennemi du mouvement ouvrier et a pour seule stratégie de diviser les classes populaires. Nous l'avons toujours combattu et nous le combattrons sans relâche, en dévoilant à la population de notre ville son vrai visage qui est le visage de la haine. 

Mais le mouvement ouvrier a d'autres ennemis : ceux, dans nos propres rangs, qui sont devenus des barons locaux, qui pratiquent le clientélisme, s'acoquinent avec des affairistes douteux et insultent l'histoire et les valeurs dont nos partis sont les porteurs.

Gérard Dalongeville a été l'illustration de ces imposteurs du socialisme qui désespèrent les classes populaires, au risque de plonger nos concitoyens dans les bras de l'extrême droite, mais il n'était pas seul... il bénéficiait d'importants soutiens, au sein de votre fédération. 

Le Parti Communiste d'Hénin-Beaumont est prêt à travailler avec tous ceux qui partagent sa volonté de mener le combat à la fois contre le Front national et contre la corruption.

Ce n'est malheureusement pas le cas de l'équipe municipale héninoise Alliance Républicaine.
Cette équipe que vous soutenez refuse en effet tout contact avec le Parti Communiste et nous a insultés en me présentant personnellement comme un « complice de Gérard Dalongeville » pour avoir engagé mon parti dans un front républicain derrière Gérard Dalongeville à votre demande et alors même que ce front républicain ne constituait pas, aux yeux du PCF, une alliance politique, puisque nous nous sommes aussitôt constitués en opposition de l'intérieur et que M. Ferrari et moi-mêmes avons été démis de nos fonctions pour opposition.
En soutenant l'Alliance Républicaine, vous cautionnez une version révisionniste de l'histoire héninoise qui constitue une insulte pour le Parti Communiste et pour moi.  

Par ailleurs, comme vous le savez, l'Alliance Républicaine, en 2008, a pactisé avec le Front national. L'actuel premier adjoint, Georges Bouquillon, a rencontré à plusieurs reprises M. Briois et Mme Le Pen. Ensemble, ils ont préparé le débat télévisé « La Voix est libre » qui opposait Mmes Coget, Lienemann et Le Pen, ainsi que Mmes Coget et Le Pen l'ont reconnu.
Par la suite, M. Bouquillon a continué d'entretenir des relations plus qu'étroites avec le Front national, faisant rédiger le recours électoral de l'Alliance Républicaine suite aux élections de 2008 par M. Bilde, juriste du Front national, comme le FN l'a publiquement reconnu.
Aussi, nous demandons à l'Alliance Républicaine qu'elle reconnaisse publiquement ces relations et nous demandons la démission de l'actuel premier adjoint, pour avoir trompé les électeurs.
Le Parti Socialiste du Pas-de-Calais approuve-t-il oui ou non les pactes secrets avec le FN ? En soutenant la municipalité actuelle, le PS du Pas-de-Calais cautionne les actions passées de M. Bouquillon.

Les élections municipales partielles de 2009 ont été marquées par une volonté de tourner la page de la corruption et de l'affairisme incarnés par Gérard Dalongeville et ses parrains politiques.
Or, l'Alliance Républicaine a fait acte d'allégeance à Jean-Marie Alexandre, en dépit de son soutien constant à Gérard Dalongeville et des doutes de la CRC sur la gestion de la Vie Active.

Le PCF d'Hénin-Beaumont considère que ce ralliement est une trahison des attentes des électeurs. Aussi, nous nous situons dans l'opposition à l'équipe municipale actuelle que vous vous obstinez à défendre et nous serons présents en 2014 pour présenter une alternative démocratique et vraiment de gauche aux électeurs héninois qui sont las des manœuvres et des trahisons.

Madame la Première secrétaire, vous m'invitiez à ne pas me tromper d'ennemi. Je vous invite pour ma part à mieux choisir vos amis.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Première secrétaire, l’expression de mes sentiments distingués.


David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62


Télécharger la lettre ouverte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 17/12/2010 13:47



Dans la  VDN du jour une belle brochette PS/MRC avec Jean-Marie Alexandre parrain politique de Gérard Dalongeville et Georges Bouquillon !

Les vautours sont de retour !



Motivé 16/12/2010 13:58



Bien envoyé, David, mais ne compte pas sur une réponse. Je connais des socialistes qui ont voulu lui dire qu'elle avait tort, mais n'ont même pas été écoutés. D'ailleurs, ils démissionent, ils
n'admettent pas que cette dame sans caractère protège la municipalité héninoise main dans la main avec le FN, tout cela pour cacher des affaires qui sortiront d'ici peu. 


Dalongeville n'a plus rien à perdre. Il va balancer tous ses soutiens et déjà quelques uns quittent le navire.


Bon courage, David. Vous êtes dans la bonne démarche.



anonyme 15/12/2010 10:42



ne revez pas ,mr david noel,vous n'aurez aucune réponse de cette "agrippine"gauthierisée.