Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

MadagascarL’Union européenne vient de décider de suspendre son aide au développement à Madagascar en raison de « l’absence de progrès démocratiques depuis l’arrivée au pouvoir controversée d’Andry Rajoelina en mars 2009 ». L’aide humanitaire serait maintenue, mais l’Union européenne va stopper tout appui budgétaire et toute aide au titre du Fonds Européen de Développement. Le PCF condamne cette décision consternante et inacceptable.

Le contexte politique, il est vrai problématique, ne peut justifier cette mesure inique et irresponsable vis-à-vis d’un pays qui est un des plus pauvres du monde. C’est la population malgache qui va en payer le prix et la situation à Madagascar en sera encore plus insoutenable, dans le contexte de crise aigue qui dure depuis 2008.

On peut d’ailleurs s’interroger sur la cohérence et la légitimité de la politique de l’Union européenne et de ses Etats membres, quand on sait que Nicolas Sarkozy a, de son côté, sans sourciller, accueilli et mis à l’honneur au sommet Afrique-France de Nice, un certain nombre de Chefs d’Etats africains issus de coup d’Etat ou d’élections frauduleuses… Cet état de fait illustre une fois encore les principes à « géométrie variable » d’une politique qui varie en fonction des intérêts en jeu.

Le PCF exprime sa solidarité avec le peuple malgache dans cette situation difficile. L’Union européenne et la France doivent contribuer au développement pour faciliter l’issue aux crises politiques et les progrès démocratiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article