Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par PCF

manif-1er-decembre.jpgDes dirigeants socialistes se sont succédés ce lundi dans les médias pour dénigrer la marche pour la justice fiscale de dimanche, à l'appel du Front de gauche. « Poujadisme », « défense d'intérêts particuliers » « archaïsme » rien ne nous aura été épargné. « Tout ce qui est excessif est insignifiant » disait Talleyrand.

La grande marche contre l'injustice fiscale a réuni, hier, plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues de Paris. Et des dizaines de rassemblements se sont également tenus partout en France, avec des militants du Front de gauche.

Il est fortement dommageable que d'éminents commentateurs politiques n'aient pas pris le temps de venir voir de leurs yeux la manifestation de dimanche. Ils auraient vu une manifestation joyeuse, profondément de gauche car portant sur la solidarité, faisant de l'impôt le moyen fondamental pour y parvenir.

Hier, nous n'avons pas manifesté contre l'impôt, mais pour un impôt plus juste, faisant payer chacun à hauteur de ses moyens. « Fier de payer l’impôt quand il est juste » tel était le slogan de la marche, celui que les dirigeants socialistes auraient pu lire sur les pancartes brandis par des manifestants, s'ils avaient voulu écouter ce peuple de gauche. Les vaines provocations n’empêcheront pas le débat de fond sur la justice fiscale.


Olivier Dartigolles,
Porte-parole du PCF
Conseiller municipal de Pau

Commenter cet article