Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Marion-Monti-2.jpgL'Assemblée nationale a remis la semaine dernière le Prix de l'Européen de l'année à Mario Monti, chef du gouvernement "technique" de l'Italie. N'y avait-il pas d'autres personnalités européennes à féliciter pour leurs actions ? Un indigné espagnol ou grec ? Une démocrate hongroise qui combat le populisme d'Orban ? Un syndicaliste de la Fiom-CGIL qui se bat pour les droits des salariés chez Fiat en ce moment même ?

Le PCF rappelle que Mario Monti n'a pas été élu. Il a été nommé par les marchés, avec l'aval de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, sans expression démocratique des italiens. Monti a appliqué servilement les injonctions des marchés en appliquant des plans d'austérité brutaux et injustes au peuple italien. Il ne manque pas d'air pour venir parler de son "ambition de mettre l'Italie comme solution et non pas comme source des problèmes de l'Union européenne". En politique, les symboles sont importants.

Ce choix couvre de ridicule l'ensemble des représentants de la Nation et en dit long sur la conception de la démocratie de la majorité UMP.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y

Ce mec même pas élu, c'est d'une dérision incroyable. Un ancien président de la République aurait dit: "ça m'en touche une sans faire bouger l'autre".


Y.L. 
Répondre