Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

logo AnticorLa commission d'autorisation du médicament : 30 membres, 28 liés à des labos !

Face aux très graves révélations, notamment celles du journal Médiapart sur la composition de la commission d'autorisation du médicament mettant en exergue les conflits d'intérêts existants entre experts, politiques, laboratoires pharmaceutiques et leurs terribles conséquences sur la santé, ANTICOR demande l'interdiction du cumul des fonctions, du pantouflage et des pratiques d'influence, c'est à dire du lobbying en santé sous peine de sanctions pénales.

Au-delà même de cet aspect, nous rappelons un principe essentiel pour éviter la confusion des pouvoirs : il ne suffit pas de déclarer les conflits d'intérêts : il faut les interdire !

Rappelons qu’Anticor, signataire de la plateforme ALTER EU préconisant de manière plus large l'interdiction du lobbying dans les secteurs d'intérêt général, considère qu'il est nécessaire de renforcer les moyens de contrôle judiciaire et citoyen pour permettre notamment via des actions en nom collectif (class action) d'engager la responsabilité financière des acteurs incriminés, au delà de la seule responsabilité pénale des groupes d'intérêts à but lucratif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article