Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Soutien-Cahiers-pedagogiques.jpgLe CRAP-Cahiers pédagogiques serait-il devenu à moitié inutile ? C’est en tout cas le message que le ministère de l’Éducation nationale nous a envoyé ce 2 juillet en annonçant la suppression de la moitié de la subvention permettant le paiement des deux enseignants en détachement dans notre association dès la rentrée de septembre.

Depuis les années 80, l’Éducation nationale accordait à quelques enseignants du temps à consacrer pour les activités de notre association, sous forme de décharges ou de mises à disposition. Depuis la rentrée 2009, il s’agissait de deux pleins-temps en situation de détachement, c’est-à-dire employés par l’association et payés grâce à une subvention compensatoire versée par le ministère. C’est cette subvention qui est réduite de moitié.

Ces deux enseignants, Patrice Bride et François Malliet, s’occupent de toutes nos publications (la revue elle-même, les hors-séries, le site) et des autres activités de l’association (gestion au quotidien, activités publiques, etc.). Nous imposer la suppression de l’un de ces deux plein-temps, ce serait nous contraindre à réduire considérablement nos activités, alors même que, à voir l’augmentation de la diffusion de nos publications depuis quelques mois, nous étions dans une dynamique encourageante.

L’annonce de cette décision le vendredi 2 juillet avec effet au mois de septembre nous met dans une situation très difficile : comment s’organiser pour assurer la fabrication de nos publications malgré tout dans un délai aussi court, ou bien trouver d’autres sources de revenus ? 4400 abonnés, dont de nombreux établissements scolaires, nous font confiance pour mettre à leur disposition une revue de haut niveau, d’une qualité jamais remise en cause ; 4000 personnes consultent quotidiennement notre site internet pour y trouver des ressources, des informations utiles dans leur métier ; 2000 personnes passent commande chaque mois sur notre site pour acquérir d’anciens numéros ou des hors-séries ; trois salariées travaillent quotidiennement pour la gestion, secrétariat et comptabilité, de toutes ces activités.

D’un point de vue personnel, pour les enseignants concernés, apprendre subitement que tous les projets engagés sont remis en cause, qu’il faudrait envisager brusquement une réintégration alors que les mouvements de mutation sont clos est également un coup dur.

Ces deux postes d’enseignants sont à la fois essentiels pour assurer la pérennité de nos activités, et dérisoires à l’échelle d’un ministère employant des centaines de milliers de personnes. La décision de supprimer la moitié de notre subvention ne peut qu’être interprétée que comme un acte d’hostilité à notre égard, comme une marque de dédain stupéfiante vis-à-vis de nos activités.

Nous avons la prétention de croire que l’activité des enseignants détachés pour le CRAP-Cahiers pédagogiques est utile pour l’école, bien autant que ce qu’ils peuvent faire dans une classe, qu’il ne s’agit pas d’une dépense superflue dont on pourrait se passer sans dommage en période d’austérité.

Nous allons entreprendre des démarches pour demander au ministère d’au moins suspendre cette décision. Nous étudions également la possibilité de maintenir ces deux postes coute que coute, en compensant par nos propres ressources la diminution de la subvention. Quoi qu’il en soit, nous avons bien l’intention de faire le maximum pour poursuivre toutes nos activités.

Dans un tel contexte, nous avons plus que jamais besoin de votre soutien.


Philippe Watrelot
Président du CRAP-Cahiers Pédagogiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article