Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Photo-VDN-17-03-14.jpgDernière ligne droite pour le maire d’Hénin-Beaumont qui, ce week-end, a enfin dégainé son programme, préalable incontournable au mano a mano final.

« Oh, il n’est pas sur papier glacé, ne compte pas quarante pages mais onze ! C’est entre autres le fruit des 377 questionnaires qui nous ont été retournés et marquant l’intérêt de la population pour la sécurité, préoccupation numéro un, mais aussi l’emploi, l’éducation ou les impôts… » explique en guise de préalable le maire-candidat avant d’entrer dans le détail d’engagements prolongeant naturellement la politique menée jusqu’à ces derniers jours.

L’emploi, c’est avant tout la volonté « de faire revenir à Hénin-Beaumont des entreprises que l’on ne retrouvera que lorsqu’elles auront pris confiance… Il faudra travailler en synergie et aller vers les autres ! »

La sécurité, l’arme fatale des cinq listes, Eugène Binaisse compte la mettre en pratique sur plusieurs fronts : via un travail avec les bailleurs sociaux ; mais aussi avec la police municipale via un renforcement « raisonnable » des effectifs, la création d’une antenne de police à Beaumont et une diversification des moyens d’intervention (retour de la brigade cycliste). Et puis, le maire confesse, après la visite de Manuel Valls, avoir envoyé une missive au ministre demandant le renforcement des effectifs héninois.

Sur le plan éducatif, le maire annonce d’ores et déjà une réforme des rythmes scolaires « de qualité » et ambitionne de mettre en place un pôle-jeunesse en centre-ville, espèce de guichet unique du type Point Information Jeunesse où seraient regroupés orientation, information, formation, prévention…

Budget. Du côté de l’imposition locale, l’engagement d’une baisse est pris mais « je ne m’engagerai pas à avancer de chiffres ». Le cap sera mis sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement et la poursuite de la chasse aux subventions : « Nous avons capté près de 6 M € depuis notre arrivée ! »

La démocratie locale, ce sera via les consultations régulières de la population, comme pour décider de ce que sera demain le site du Cèdre bleu ou le retour des adjoints de quartier.

Les équipements. Le projet d’une nouvelle salle des fêtes pourrait sortir de terre sur la friche Benalu, mais aussi l’aménagement d’un parking poids lourds en entrée de ville, d’un parking VL à la Perche et la relocalisation du skate-park. Deux nouvelles salles de sport devraient voir le jour, dont une à Beaumont. Quant à l’Espace Lumière, le sort du cinéma n’a toujours pas été tranché : retour d’une salle art et essai ou pas ?

Le fruit de la cogitation d’une équipe plurielle avec une ossature Alliance républicaine rejointe par des éléments PS, Verts et PC dont s’enorgueillît Eugène Binaisse : « J’étais de ceux qui pensaient qu’y aller sans supports politiques aurait été illusoire, on serait allés à l’abattoir ! » La Verte Marine Tondelier dont le mouvement s’est rapproché dès cet été du maire rappelle combien les Verts avaient « souhaité être moteurs de l’union ». Quant au communiste David Noël, dernier à avoir intégré l’équipe dans les conditions que l’on sait, il s’offusque que « certains aient vu dans notre démarche de l’opportunisme », expliquant avoir « fait le choix de la responsabilité ». Le bon choix ? On le saura dimanche…

Légende photo : En fin de semaine, Eugène Binaisse et son équipe présentaient leur programme.


Source : La Voix du Nord
Lundi 17 mars 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article