Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Photo-train-des-municipales-Europe-1.jpgALLIANCE - Le candidat communiste a décidé de se rallier au maire sortant socialiste. Mélenchon est fou de rage.

L’INFO. "Tous ensemble contre Steeve Briois !" Voici le slogan que pourrait reprendre Eugène Binaisse, maire sortant d’Hénin-Beaumont. Dimanche, il a en effet enregistré le soutien du communiste David Noël, qui devait initialement mener la liste Front de gauche (FG). "J'ai consulté beaucoup, (...) et surtout les communistes d'Hénin-Beaumont qui m'ont donné mandat pour rencontrer et bâtir avec Eugène Binaisse un projet pour Hénin-Beaumont", a expliqué le secrétaire de section du PCF dans cette commune du bassin minier.

"J'ai fait le choix majoritaire des Héninois et Beaumontois". Dans un sondage exclusif d’Europe 1, le 18 février dernier, Steeve Briois, conseiller municipal d’Hénin-Beaumont sans discontinuer depuis 1995, arrivait en tête au second tour, avec 50,5% d'intentions de vote. "Cela me motive, me booste", avait réagi le candidat du FN auprès d’Europe1.fr. Trop c’est trop pour David Noël, qui a donc décidé de faire l’union dès le premier tour. "J'ai pris le temps d'entendre celles et ceux qui me conseillaient de ne pas attendre le second tour comme cela était prévu. Oui, de ne pas attendre le second tour pour nous rassembler", déclare-t-il.

"J’ai fait le choix majoritaire des Héninois et Beaumontois, que cessent les crépitements des flashs et tout ce qui va avec, et que l'on en finisse avec ces fâcheuses habitudes prises de nous prendre pour des cobayes", avance David Noël.

"Une erreur politique". Du côté du Parti de gauche, ce choix agace, pour ne pas dire plus, alors que les tensions entre Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent n’ont jamais été aussi vives. Pour le premier, "sur le plan moral et politique, ce qui vient de se passer à Hénin-Beaumont, c'est du jamais vu !" Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche, a qualifié la décision de David Noël de "stupéfiante" déplorant "l'absence de discussion". "Il s'agit ensuite d'une erreur politique car cela ouvre un boulevard au Front National", a-t-elle aussi regretté.

Benjamin Bonneau

Légende photo : © MaxPPP


Source : Europe 1.fr
Lundi 3 mars 2014

Commenter cet article