Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Le PCF d'Hénin-Beaumont prend acte de l'élection d'Eugène Binaisse comme maire d'Hénin-Beaumont. Sans surprise, Eugène Binaisse, qui avait été investi par l'Alliance Républicaine, a été élu maire hier soir en conseil municipal et sans surprise, le Front National s'est lancé dans de longues diatribes et a quitté la séance de manière théâtrale après avoir annoncé déposer un énième recours qui permettra à Marine Le Pen de continuer à cumuler trois mandats et à Steeve Briois de toucher une double indemnité à la région.
 
Eugène Binaisse a affirmé qu'il n'était pas un homme de droite et a enjoint ses collègues de l'Alliance Républicaine à rejoindre les partis de gauche, puis s'adressant au PCF et à l'équipe d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont au fond de la salle, le nouveau maire a ajouté : « Travaillons ensemble, c'est important ». 
 
Cette invitation serait plus crédible si Eugène Binaisse n'avait pas été adoubé par Jean-Marie Alexandre, le parrain politique de Dalongeville, présent dans la salle au premier rang, tel un suzerain face à ses vassaux, pour assister au couronnement de son sbire, Georges Bouquillon, nommé premier adjoint.
 
Les barons du PS et du MRC 62, Jean-Pierre Kucheida, Jacques Mellick, Jean-Marie Alexandre et les autres sont de gauche comme M. Binaisse est archevêque. Ils ont soutenu Gérard Dalongeville jusqu'au bout et n'ont jamais dénoncé l'affairisme et le clientélisme qui règnent à Hénin-Beaumont et dans le Pas-de-Calais.
 
Il y a bien deux gauches, notre gauche et la leur. La gauche militante et désintéressée et la gauche des barons. Hier soir, Eugène Binaisse a été adoubé par Alexandre et la fausse gauche vérolée qui soutenait hier encore Dalongeville.
 
Tant que M. Binaisse n'aura pas rompu avec les méthodes de Georges Bouquillon, désavoué les liens passés avec le FN et mis un terme au rapprochement contre-nature avec les parrains de Dalongeville, sa main tendue restera virtuelle.

 
David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62


Télécharger le communiqué de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARIE 28/05/2010 08:41



OUI  ,David, il y a bien deux gauches: celle que cautionne l AR avec les BARONS politiques, la grande famille et   l autre, celle qui travaille pour l HOMME!