Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Herve-Poly-Nord-Eclair.jpgHervé Poly, quarante-sept ans, circonscription d’Hénin-Carvin (Pas-de-Calais).

« Le choix du Front de gauche de présenter le premier responsable départemental du PCF dans la circonscription où Marine Le Pen espère se faire élire est un choix mûrement réfléchi. Il s’agit de signifier haut et fort notre volonté de se réapproprier le terrain, d’aller à la reconquête pour ne pas le laisser à la représentante de l’extrême droite. Je vais confiant à cette élection car je suis soutenu par une importante force militante.

Mon objectif premier est clair, c’est celui de tout faire pour empêcher Marine Le Pen d’être élue députée en juin prochain. Nous voulons montrer que le PCF et le Front de gauche peuvent marquer des points, progresser face à Marine Le Pen et enrayer sa propre progression. Dans un contexte désespérant où les représentants socialistes se divisent et jouent avec le feu, nous allons, sur le terrain, tenir un langage de sincérité, de parler-vrai, en portant la colère des gens sur les bas salaires, la souffrance au travail, les difficultés quotidiennes. Nous allons reparler de la vie des gens, soutenus par de nombreux syndicalistes pour qui c’est bien un affrontement de classe qui se joue dans cette élection.

Le FN ne s’y trompe pas, qui joue les perroquets en recopiant nos déclarations. Il essaie de récupérer la colère grandissante face aux politiques menées. Nous allons rappeler qu’un député communiste de plus, ça peut être extrêmement utile, comme on le voit avec Alain Bocquet dans le Nord, dont l’intervention change le rapport de forces dans la lutte pour l’avenir de Sevelnord. »


Source : L'Humanité
Lundi 30 janvier 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

" Il s’agit de signifier haut et fort notre volonté de se réapproprier le terrain, d’aller à la reconquête"...Un aveu? Ou la population du bassin minier a été abandonnée par la Gauche, et quand
arrivent des éléctions on nous refait le bon vieux discours...pour finalement continuer d'ignorer le peuple pendant le mandat, voir même retourner sa veste et être main dans la main avec le ps et
ses magouilles! La Gauche en terre minière n'a plus aucune crédibilité...et ce n'est pas par un discours aux objectifs uniquement éléctoralistes que la confiance reviendra...c'est par le terrain,
au quotidien...j'ai quitté la région voilà plus d'un an et demi, et je reçois encore des appels de personnes ayant des problèmes de logements sur le bassin minier...ça c'est du travail de terrain
qui a redonné une certaine confiance aux gens...("tiens appel le, lui il m'a aidé pour avoir un logement" c'est pas tout a fait pareil que "ah oui ce qu'il dit c'est bien, il a raison, une fois
qu'il sera élu il m'aidera").


Perte de crédibilité de la "Göche", pourquoi?


promesses non tenues à tous les échelons (local, départemental, régional, national);


divisions;


carrierisme (Hénin en est une preuve flagrante);


une politique de cadres et pas de terrain (par exemple, combien de ces gentils qui veuelent sauver Hénin du fn sont au quotidien dans des associations caritatives ou travaillement concrètement à
l'amélioration des conditions de vie des habitants?).


perte de crédibilité également à cause de l'argent-roi : indemnités d'élus par exemple. Si je ne me trompe, le maire d'Hénin avoisine les 4000 euros brut par mois et ses adjoints 1600 chacun !?
Est ce bien raisonnable? Mettez les au smic si vous trouvez que c'est confortable un smic et vous verrez qu'il y aura d'un seul coup beaucoup moins de candidats et de division, mais qui serait
prèt à le faire?


 


Salutations


Chris
Répondre
Y

"MLP elle aime les ouvriers quand ils sont le petit doigt sur la couture du pantalon, pas quand ils sont en grève", dixit Arlette Laguiller ce soir sur i-télé.


Y.L. 
Répondre
D


C'est tout à fait vrai...