Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Hénin-Beaumont : « Le FN va tout foutre en l'air »

07/12/09

POLITIQUE - Il accuse les instances fédérales du PS d'être invisibles à Hénin-Beaumont. Le socialiste Pierre Ferrari réclame de l'aide pour combattre le Front national de Marine Le Pen. Ancienne tête de liste socialiste aux dernières municipales, opposant à Gérard Dalongeville - le maire mis en examen pour détournements de fonds -, Pierre Ferrari en appelle à Martine Aubry et au président de région.

Pourquoi avez-vous écrit une lettre à Martine Aubry et Daniel Percheron ?
Il y a un risque à Hénin-Beaumont, de nouvelles élections municipales, peut-être dès le mois de mars, en raison des différents recours au tribunal administratif (le prochain est examiné le 11 décembre, ndlr). Le maire est malade, il est en rééducation. En face, il y a Marine Le Pen, et le risque que le Front national progresse encore. Elle est tête de liste aux régionales et mène la campagne depuis son QG d'Hénin-Beaumont. Or, je n'arrive pas à travailler avec le parti socialiste. Je travaille avec tout le monde, du Parti Communiste au Modem, en passant par le Mouvement républicain et citoyen. Le seul parti qui ne donne pas un coup de main, c'est le Parti Socialiste. Ça fait six mois que j'ai demandé l'autorisation de réouvrir la section, j'attends toujours. Les militants PS sont dans l'association que j'ai créée (1). Je n'ai pas le soutien de ma fédé.

Pourquoi ?
Il y a une ambiguïté. Le PS du Pas-de-Calais a exclu puis ré-intégré Gérard Dalongeville, et n'a jamais fait son mea culpa. Martine Aubry m'a soutenu pendant la campagne des municipales depuis Paris. La fédé, jamais. Comme si elle avait laissé tomber Hénin-Beaumont. Comme si on se disait « Le FN va prendre la mairie » et qu'on s'y résignait. Or on est à un tournant, avec l'arrivée du Louvre Lens et du tramway. Si elle passe, elle va tout foutre en l'air.

Le Front National peut gagner ?
Le risque est réel. Marine Le Pen a fait 45 % aux législatives à Hénin-Beaumont, 48 % avec Steve Briois aux municipales. Dans les villes autour, Courcelles lez Lens, Oignies, le FN fait 20, 30, 40 %. Il y a le risque d'une tache brune qui s'étende.

Recueilli par Haydée Sabéran

Photo Reuters : Pierre Ferrrari le 28 juin 2009, au premier tour de l'élection municipale.

(1) « Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

olivier 08/12/2009 14:35



il serait peut être intéressant de se demander pourquoi le FN fait de tels scores. Tout
simplement à cause de la gestion calamiteuse des municipalités de gauche et de ces personnes qui ne sont là que pour leurs intérêts personnels. C'est bien beau d'en appeler au président de la
région mais ce monsieur a aussi sa part de responsabilités. N'était ce pas lui qui a soutenu Dalongeville. N'est ce pas lui qui est à la tête d'une des régions les plus pauvres de France. Qu’est
ce qui a été fait dans le domaine de l’emploi : pas grand-chose alors que nous sommes très bien situés.  



Claire 08/12/2009 14:28


Maintenant qu'Yvelise Dufresne est présidente de l'AR , elle doit prendre ses responsabilités et dire à Georges Bouquillon qu'il arrête de travailler main dans la main avec le FN ! S'il souhaite
continuer à travailler avec M.Bilde qu'il prenne sa carte au Front National et qu'il arrête de pourrir l'Alliance Républicaine par ses choix qu'il n'a d'ailleurs jamais assumé !


cimares 07/12/2009 22:17


J'ai déjà écrit sur le blog d'Alain Alpern que le soudain engouement du Député de la 14e n'avait rien d'anodin. Sa présence à la soirée du la Sainte Barbe et sa prestation en patois n'ont qu'un
seul but: tenter d'amadouer les électeurs pour éviter qu'ils n'aillent se perdre du coté de la face claire du PS. Il vaut mieux la face obscure qui a tant réussi aux individus en place dans le
bassin minier.
Et la récupération d'une partie de l'AR est à l'ordre du jour, puisque l'autre partie est tombée dans l'escarcelle du MRC de M. Alexandre.
Alors, d'ici qu'on nous annonce qu'une mission attend le député de la circonscription si de nouvelles élections se profilent à Hénin, il y a un pas qu'il ne faut pas hésiter à franchir, tant le
danger pour le système vient plus des authentiques socialistes que du Front National.
Ce n'est pas sot que d'imaginer que le potentat du Pas de Calais pourrait envoyer Facon à l'assaut de la mairie:
S'il est élu, tout rentre dans l'ordre du système cher à Percheron and C°; s'il ne l'est pas, Le Front National aura une tête de pont et le coeur des "vierges socialistes" pourra entamer l'air des
"luttons contre l'extrême droite" tout en poursuivant leur petites affaires en famille sur un territoire qu'ils continueront à contrôler.
Bien evidemment, tout autre hypothèse viendrait géner les petites affaires entre initiés de la Fédé socialiste du Pas de Calais et une coalition formée de militants du PC, du PS, du MJS, du Modem ,
de DLR et d'autres pourrait contrarier les mesures de normalisation dont on ne peut que constater le déroulement depuis quelques mois.
Alors, faisons confiance à Martine Aubry... Mais, ne nous leurrons pas trop: son choix risque d'être vite fait entre le système qui l'a fait élire et ceux qui ne cessent d'attirer son attention sur
les anomalies. Ces derniers risquent d'apparaître comme des emmerdeurs. Mais espérons quand même un sursaut de lucidité.


Claire 07/12/2009 22:07


L'attitude de M.Bouquillon est tout simplement scandaleuse :

- son incapacité en matière de communication est pitoyable
- son rapprochement avec le FN est inadmissible ( jamais il ne l'a démenti)
- son retour au côté de Jean-Marie Alexandre (parrain politique de Gérard Dalongeville) est insupportable.

Et dire que ce monsieur est adjoint !

Il n'a aucun courage car jamais il n'assume ses choix !

La vérité le dérange c'est pourquoi il pratique la censure sur son blog ! Mais ceci n'est pas une solution !
Ton cher fils peut essayer de te défendre , Georges , il est trop tard ! Tu n'es pas un chevénementiste ! Tu n'es pas un républicain ! Tu es tout simplement un pion sur l'échiquier de Jean-Marie
Alexandre et sur celui du FN !


David NOËL 08/12/2009 08:16



Bien d'accord avec toi, Claire. Il y a encore six mois de ça, je tenais Georges Bouquillon pour un homme respectable. Non seulement il nous a trahis durant la campagne en nous attaquant dans un
tract de dernière minute, puis en refusant toute fusion de liste contrairement aux accords qu'il avait pris, mais la découverte de sa longue collaboration avec le FN m'a profondément choqué.
Comment peut-on accepter d'aller préparer un débat télévisé avec Marine Le Pen contre Marie-Noëlle Lienemann ? Christine Coget a eu l'honnêteté de le mettre sur la place publique, elle a reconnu
s'être fait piéger, elle a fait son mea culpa.  Christine a eu beaucoup de courage, tout le contraire de Georges Bouquillon.
Georges Bouquillon, qui a reçu le coup de fil et accepté l'invitation porte une responsabilité écrasante dans cette affaire et ne prend même pas la peine de nier, alors que ses relations avec le
FN se sont poursuivies et que le FN a révélé que c'étaient eux qui avaient rédigé le recours au TA déposé par l'AR en 2008. Quelle malhonnêteté de la part de Georges Bouquillon, quelle honte
!

Quant au retour de Bouquillon au MRC, c'est injustifiable et Bouquillon ne réussit d'ailleurs pas à le justifier.
Comment pourrait-il expliquer qu'il a refusé de s'allier avec nous, qui avons soutenu Dalongeville "comme la corde soutient le pendu" parce qu'il y avait le FN en face, et qui avons été
virés pratiquement tout de suite pour opposition et en même temps justifier son ralliement au parrain politique de Dalongeville, qui est depuis des mois dans le collimateur de la Brigade
Financière ?
Je prenais Georges Bouquillon pour un homme honnête et j'avais du respect pour lui, il s'est révélé être un manipulateur d'une grande malhonnêteté intellectuelle.