Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Mario-Monti.jpgLe parlement italien a adopté dimanche un plan d'austérité de 20 milliards d'euros, c'est à dire, un ensemble de mesures rétrogrades qui frapperont violemment le peuple italien.

Comment geler les salaires des travailleurs, repousser l'age de départ en retraite et augmenter les impôts indirects pourraient être utiles alors que l'application de ce type de plans partout en Europe prouve que ce n'est pas une solution pour sortir de la crise ?

La seule certitude est que le peuple italien va souffrir et que le pays va entrer en récession. Même le patronat s'attend à une baisse de 1,6 point du PIB, à une explosion du taux de chômage et à la destruction de 800 000 emplois. Juste avant Noël, c'est un cadeau empoisonné du non-élu Mario Monti et des banquiers au peuple italien.

Le Parti de la gauche européenne (PGE) condamne cette nouvelle attaque contre le peuple et réaffirme que la seule solution pour quitter l'impasse actuelle est une feuille de route européenne qui permette de délivrer l'investissement public des caprices des marchés et son orientation vers le développement social et la transition écologique. Cela implique un contrôle démocratique des banques et de la banque centrale européenne. Des élections doivent être organisées au plus vite en Italie pour permettre au peuple de décider de son futur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article