Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Dans les Questions qui fâchent du 10 janvier dernier, Steeve Briois a une nouvelle fois reconnu que les leaders de l'Alliance Républicaine avaient collaboré avec lui : « Lorsqu'il y a un incendie dans une maison, tous les pompiers sont les bienvenus. On ne va pas dire non à un pompier parce que ce n'est pas quelqu'un de notre sensibilité. C'était nécessaire pour la ville de nous débarrasser de Dalongeville... Heureusement qu'il y a eu tout ça d'ailleurs ! ».

Comme à son habitude, Georges Bouquillon, le premier adjoint et vice-président de la CAHC par ailleurs responsable local du MRC, n'a fait aucun commentaire. Georges Bouquillon a décidément une drôle de définition du mot "républicain" pour collaborer avec le Front national et refuser de s'en expliquer.

Les collabos de l'Alliance Républicaine ont gagné les élections de 2009 sur une imposture : à l'époque, ils prétendaient avoir une supériorité morale sur nous parce qu'à la différence du MJS et du PCF, il n'avaient pas "choisi entre la peste et le choléra". Ils n'avaient pas choisi, comme nous, de combattre d'abord la peste FN et de s'occuper après du choléra Dalongeville, ils prétendaient avoir gardé leur ligne.
Je me souviens d'un coup de fil à ce sujet de Georges Bouquillon, quelques jours avant le premier tour des élections municipales de 2008. Indigné que je puisse choisir entre "la mafia" et le FN, Georges Bouquillon m'affirmait qu'il ne pouvait pas choisir entre la peste et le choléra. Je lui ai alors répondu que nous n'avions aucune preuve que Dalongeville, c'était la mafia. Dès que nous avons compris, c'est-à-dire dès le rapport de la CRC de juillet 2008, nous sommes entrés dans l'opposition, et avons été exclus et démis de nos délégations après être passés sur France 3 au début du mois de septembre 2008. Par contre, Georges Bouquillon savait parfaitement ce qu'était le FN. Que Georges Bouquillon se pose en donneur de leçons ne manque pas de sel quand on sait que quelques semaines après ce coup de fil, il confiait la rédaction du recours de l'Alliance Républicaine au Front National !

On sait maintenant que l'affirmation selon laquelle l'AR avait "gardé sa ligne" n'était qu'un mensonge éhonté. Bouquillon et ses complices ont bien choisi entre la peste et le choléra en 2008. Ils ont préféré combattre d'abord le choléra Dalongeville, quitte à favoriser la peste FN. Confrontés à la même alternative impossible que nous, ils ont fait exactement la même chose que nous : ils ont choisi de parer d'abord à la menace qui leur semblait la plus urgente. La seule différence entre nous et que nous n'avons pas eu la même appréciation du degré de la menace et donc pas la même stratégie.

La collaboration de l'AR avec le FN aurait dû les amener à faire preuve d'humilité et à tendre la main à tous les républicains. Il n'en a rien été, les chefs de l'Alliance Républicaine niant avec effronterie une collaboration passée que tout le monde reconnaît, refusant de présenter la moindre excuse, affirmant avoir toujours eu raison et refusant d'entendre la moindre critique au prétexte que notre choix de 2008 entre la peste et le choléra nous interdirait de les critiquer... alors qu'eux ont fait la même chose ! Comprenne qui pourra...

On attend donc avec impatience les voeux du maire à la population, le 30 janvier. L'année dernière, Eugène Binaisse, qui remplaçait alors Daniel Duquenne en tant que premier adjoint avait fait semblant de "tendre la main" à tous les républicains. Un effet d'annonce sans lendemain qui n'a pas connu le moindre début de concrétisation. De notre côté, la main reste tendue, mais à condition qu'on nous respecte...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jmb 20/01/2011 20:37



david ,les braises sont chaudes encore, l'incendie nous menace encore plus violent, nous avons besion de tous les pompiers républicains pour l'éteindre définitivement


   jean marc



marie 20/01/2011 09:17



bien,David, cette analyse! La véritable cible est bien le FN, ce que semble oublier le FNAR



Motivé 20/01/2011 07:47



David, tu exagères ! J'en connais qui vont avaler leur café-cognac de travers en regardant ton blog !


Bon courage. L'avenir d'Hénin-Beaumont nous prépare de nombreux combats. Tu peux compter sur moi.



David NOËL 20/01/2011 07:57



S'agirait-il de quelqu'un dont le patronyme commence par "Bou" et finit par "quillon" ?