Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le troisième conseil municipal de l'ère Duquenne a lieu ce soir. Comme d'habitude, nous n'avons pas reçu l'ordre du jour du conseil.

Daniel Duquenne n'a obtenu que 20 % des voix au premier tour des élections municipales ; si l'Alliance Républicaine est aujourd'hui aux manettes, c'est grâce la discipline républicaine des électeurs de gauche et notamment des électeurs communistes qui se sont massivement mobilisés pour battre le Front National.

Comme Gérard Dalongeville avant lui, Daniel Duquenne a bénéficé d'une union sacrée contre l'extrême droite. Comme Gérard Dalongeville, Daniel Duquenne et ses proches ne se montrent pas dignes des attentes des électeurs.

En juillet dernier, rebondissant sur les promesses de transparence de Daniel Duquenne, le PCF, comme d'autres forces politiques non représentées au conseil municipal, avait demandé à l'équipe Duquenne d'être destinataire du dossier de conseil municipal.

Alors que la stratégie de Daniel Duquenne a conduit à l'élimination de tous les partis politiques démocratiques du Conseil Municipal, cette demande visait à réconcilier les citoyens avec la politique en permettant aux partis politiques de jouer leur rôle dans la vie municipale.

Car enfin, à quoi rime la création d'un comité des sages avec des personnalités choisies (sur quels critères ?) pour débattre des sujets importants et éclairer les prises de décision municipales si les partis politiques qui pèsent dans la vie municipale sont exclus d'avance du débat et ne reçoivent aucune information ?

Daniel Duquenne et Georges Bouquillon n'ont même pas pris la peine de répondre à notre demande, donnant une fois de plus raison à Steeve Briois... On croit rêver !

Il y a un an, alors que j'étais exclu du Bureau Municipal pour manquements répétés à la solidarité majoritaire en raison de mon opposition interne continuelle, j'envoyais à Daniel Duquenne le planning des manifestations de la semaine, qu'il ne recevait pas ; Pierre Ferrari et moi avons même préparé un conseil municipal avec Daniel Duquenne et Georges Bouquillon, au domicile de Daniel Duquenne.

Amnésiques, Georges Bouquillon et ses fidèles de l'AR qui nous ont insultés durant la campagne municipale en nous qualifiant honteusement de "complices de Dalongeville" alors que nul ne pouvait ignorer que Dalongeville nous avait virés pour opposition, ne nous adressent ni le planning des manifestations, ni les dossiers de conseil municipal.  

A croire que le respect de l'opposition dont l'AR se targue ne concerne que le FN...

L'AR a choisi d'employer les mêmes méthodes que Dalongeville. Le PCF ne peut que regretter ce choix sectaire qui bafoue la volonté des électeurs républicains du 5 juillet.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

imbécilium 05/11/2009 18:36


monsieur DAVID NOEL, permettez moi de préciser que la mise en place de cette équipe n'a pu se faire qu'avec la complicité de quelques barons locaux qui ont une nouvelle fois trahi et manipulé leur
électorat,comme ils le font depuis plus de 40 ans... FACON,PERCHERON.GENISSON.ALEXANDRE.aidés par la marionnette.MOUTON.. des élections se profilent dans un avenir trés proche.ce sera l'occasion de
se débarasser de cette chienlit