Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

laurent-bocquet2.jpgQuelle mouche a donc piqué Laurent Bocquet ? On savait l'ex-tête de liste UMP des municipales 2008 en guerre ouverte avec Nesredine Ramdani devenu délégué de circonscription et tête de liste UMP aux municipales 2009.

Marginalisé à l'UMP à la suite de son appel à voter pour Gérard Dalongeville au second tour des élections de 2008, un appel précédé d'une rencontre secrète au siège du FN qui a choqué les militants UMP, Laurent Bocquet s'est positionné depuis lors en dissident de l'UMP divers droite dénonçant le "parachutage" et le mépris de Nesredine Ramdani et de la fédération départementale UMP.

C'était déjà son créneau durant la campagne 2009, une campagne où sa numéro deux était une ex-conseillère municipale FN passée chez Carl Lang et candidate aux régionales sur la liste Dubout et son numéro 3 un conseiller municipal et vice-président de la CAHC fidèle dalongevillien. Un attelage pour le moins hétéroclite que Laurent Bocquet présentait comme une liste de personnalités indépendantes et de la société civile...

Depuis sa lourde défaite aux municipales qui a contribué à affaiblir le score de l'UMP sur Hénin-Beaumont, Laurent Bocquet n'a cessé de relayer sur son blog les critiques de militants UMP déçus à l'encontre de Valérie Létard, tout en reprenant certains des communiqués officiels de l'UMP.

Surprise, donc, il y a quelques jours, en le voyant en grande discussion avec Bruno Bilde, le conseiller régional frontiste bras droit de Marine Le Pen au fond de la salle des fêtes, pendant le conseil municipal. Dans la foulée, Laurent Bocquet relaiera sur son blog un communiqué de Marine Le Pen dénonçant le pseudo soutien de l'UMP au droit de vote des étrangers, un communiqué que Laurent Bocquet est allé chercher sur le site d'extrême droite Nations Presse Info.

Le positionnement de Laurent Bocquet est d'autant plus surprenant que depuis 2008, le sympathique escrimeur ne cesse de clamer qu'il a été piégé par le Front National.

Dans une ville où le FN atteint 44 % aux régionales, l'UMP peut-elle se permettre de parler à deux voix ? Sur le blog de l'UMP, Nesredine Ramdani écrit que Laurent Bocquet "a révélé sa véritable personnalité", celle d'"un relai du Front National" et qu'il a demandé sa radiation définitive de l'UMP.

En attendant, cette cacophonie profite au FN et n'est pas pour rien dans le score particulièrement faible (7 %) obtenu par le parti présidentiel à Hénin-Beaumont. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

octavie 03/04/2010 09:33



Ce personnage est véritablement trouble, comme beaucoup de gens de droite, n'est-ce pas, mr Sarkosy ?


J'attends toujours sa réponse concernant des achats de terrain, sous l'ére Dalongeville achetés 20 euros et revendus 120 euros.


[...]


OCTAVIE.



David NOËL 03/04/2010 09:39



Chère Octavie, j'ai été contraint de censurer une partie de votre commentaire qui frolait la diffamation.


Mon article ne concernait que les revirements politiques de Laurent Bocquet, qui se justifie très maladroitement dans La Voix du Nord de ce matin d'avoir fait paraître un communiqué de
Marine Le Pen en indiquant qu'elle représente près de la moitié des électeurs héninois et que des communiqués nationaux font augmenter l'audience de son blog. L'argumentaire est  pour le
moins léger...


Sur le fait que Laurent Bocquet ne serait plus membre de l'UMP, dont acte.