Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Suite aux demandes d'Eric Mouton (qui est par la suite inexplicablement revenu sur sa décision), à l'appel du MoDem et à celui du PCF, une première rencontre de toutes les organisations politiques républicaines héninoises s'est tenue, le 14 juin dernier au local de la LDH.

L'association de défense des droits de l'homme est pleinement dans son rôle lorsqu'elle appelle les différents partis à réapprendre à dialoguer pour, peut-être, un jour, se rassembler contre l'extrême droite. Personne n'a oublié qu'après la tentative de coup d'état du 6 février 1934, c'est au siège de la LDH qu'a été signé l'accord qui a donné naissance au Front Populaire entre socialistes, communistes et radicaux.

C'est afin de favoriser un rassemblement des républicains et d'empêcher la victoire du FN dans notre commune à la faveur des divisions, des rejets, des aventures individuelles et du sectarisme des uns ou autres que la LDH s'est proposée d'accueillir ces rencontres des forces politiques républicaines héninoises.

En juin dernier, les représentants du Nouvel Elan, du PCF, du MoDem et de l'UMP, ainsi qu'Alain Alpern, ancien conseiller régional, étaient donc réunis au siège de la LDH pour évoquer l'avenir d'Hénin-Beaumont, une réunion boycottée par les Verts, le MRC, le PRG, et l'Alliance Républicaine.

Une nouvelle réunion aura donc lieu ce soir et le PCF y participera évidemment non pas pour évoquer des échéances électorales lointaines, mais pour dialoguer, réapprendre à travailler ensemble sous des formes à définir et à se respecter. Comme nous l'avons déjà écrit, nous sommes demandeurs d'espaces de dialogue avec la majorité municipale qui refuse depuis deux ans toutes nos propositions (espace d'expression dans le bulletin municipal, commissions extra-municipales élargies, présence symbolique sur la liste des délégués suppléants aux sénatoriales...).

Nous verrons donc ce soir qui est présent et qui est absent, qui souhaite le dialogue et qui fait le choix du sectarisme, qui tend la main aux autres et à qui le simple mot de "dialogue" donne des crises d'urticaire. Verdict ce soir...  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 07/09/2011 18:22



Cette réunion sera un échec (une fois de plus), une véritable perte de temps ... Ce n'est pas ainsi qu'il faut procéder !