Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le Président Obama vient d'annoncer sa décision d'envoyer 30 000 soldats supplémentaires en Afghanistan, pour renforcer les 110000 qui mènent la guerre depuis plus de 8 ans.

Pour Arielle Denis, co-présidente du Mouvement de la Paix, qui coordonne le collectif Otan-Afghanistan « Ce choix de l’escalade n'est pas le bon. Même, si l'on s'en tient aux objectifs affichés, il est tout à fait contre productif pour les besoins réels des populations, le renforcement de la sécurité et la lutte contre le terrorisme. »

En 8 années, plutôt que d'enrayer la montée des Talibans, la présence des soldats étrangers occupant l'Afghanistan a suscité de nombreuses « vocations ». La guerre déborde sur le Pakistan. Une véritable économie de guerre alimentée par un trafic d'opium sans précédent s'est mise en place. Le sort des femmes ne s'est pas amélioré. Quant à la démocratie, la parodie d'élections a dévalorisé durablement le concept de « démocratie-pouvoir par le peuple » dans cette partie du monde.

« En serait-on là si les 170 Milliards de dollars engloutis dans la guerre, avaient pour une part importante, servi à moderniser le pays et soutenir les efforts de la société civile, construire des routes, des écoles et des hôpitaux, répondre aux besoins alimentaires ? » interroge Arielle Denis. « Assisterait-on au même flux incessant de réfugiés d'Afghanistan qui viennent chercher asile en Europe et sont traités comme des criminels ? » poursuit la dirigeante pacifiste.

Pour sortir du bourbier, les Etats-Unis demandent aujourd'hui à leurs alliés de partager le fardeau en envoyant de nouvelles troupes. « De nouveaux renforts, perçus comme une armée d’occupation, n'amèneront que de nouveaux combats et de nouvelles victimes. En 8 années, cette stratégie a largement démontré son impuissance, il est urgent d’en changer ! » affirme la co-présidente du Mouvement de la Paix, s’appuyant sur le refus majoritaire des opinions (1).

Le Président Nicolas Sarkozy a réaffirmé lundi dernier que la France devrait rester "aussi longtemps que nécessaire" (2) en Afghanistan. Pour la paix, la sécurité et la démocratie, le Mouvement de la Paix exige un vrai débat national, conduisant à la convocation d'une conférence internationale.

« Nous demandons au président de la République de ne pas envoyer de troupes supplémentaires et de mettre fin aux opérations militaires. La solution c’est le retrait des troupes et la mise en œuvre d’une véritable politique de reconstruction dont les afghans eux-mêmes doivent en piloter les projets » conclut Arielle Denis.



1. Selon un récent sondage du Washington Post, 48% des Américains désapprouvent désormais la conduite de cette guerre, tandis que 45% l'approuvent. En France 64% des Français sont très nettement opposés à la participation française aux forces de l'OTAN en Afghanistan (Le Figaro – 19 août 2009).

2. Associated Press Lundi 30 novembre

Saint-Ouen, le 2 décembre 2009
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le questionneur. 06/12/2009 23:37


monsieur jean-pierre corbisez.
avez vous compris ce qui se trame à hénin-beaumont,avec la présence de monsieur albert facon, à la fete de la st barbe et  apres la formation d'un groupe M.R.C.avec les élus héninois et les
élus dourgeois,,avec à sa téte...le maire de DOURGES.