Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

FN-Babouse.jpgParti d'extrême droite réactionnaire et raciste violemment hostile au mouvement ouvrier et aux syndicats, le FN new look de Marine Le Pen rêve de strapontins gouvernementaux dans un gouvernement Sarkozy, sur le modèle de la Ligue du Nord d'Umberto Bossi et de Gianfranco Fini, dont le parti d'extrême droite a fusionné avec celui de Berlusconi l'an dernier.

Les tentatives de rapprochement entre le FN et les partis de droite ont été nombreuses dans les années 80 et 90 et c'est tout à l'honneur de Chirac et de Bayrou d'avoir condamné les alliances contre nature RPR-UDF-FN au lendemain des élections régionales de 1998.

Sarkozy, Hortefeux et Besson n'ont pas ces complexes et Marine Le Pen rêve d'un poste de ministre, aboutissement de la stratégie de dédiabolisation du FN qu'elle a entreprise au lendemain des présidentielles de 2002.

Les efforts du FN pour se travestir en parti populaire, annexant pour les besoins de la cause Jean Jaurès, Roger Salengro ou Georges Marchais ne trompent personne. Le FN est un parti de la droite extrême. Sa vision de l'identité nationale est réactionnaire et xénophobe, son programme économique ultralibéral. Internationaliste et pacifiste, Jean Jaurès, lui, croyait à la lutte des classes et était favorable à la collectivisation des moyens de production.

Aucun électeur communiste ne peut être séduit par le programme raciste et ultralibéral de la bande à Le Pen.

En matière d'éducation, de services publics, de retraites, le FN, c'est Sarkozy en pire et leur programme fait froid dans le dos !  

Alors que dans les syndicats, la lutte se prépare pour défendre notre système de retraites contre les coups de la droite et du MEDEF qui veulent en finir avec la retraite à 60 ans, augmenter à 45 ans le nombre d'années de cotisation et développer les fonds de pension privés, il suffit d'un clic sur le programme du FN en matière de retraite pour voir que les ouvriers n'ont rien à attendre de l'extrême droite qui partage les idées du MEDEF.

Allié des patrons capitalistes,  le FN prône "le retour à 65 ans de l’âge légal de la retraite". Il est favorable au "développement de régimes de retraite complémentaire par capitalisation". Et pour cause... Ce que proposent la droite, le FN et le MEDEF aboutira inéluctablement à l'amputation des pensions des retraités. Ceux qui en ont les moyens se tourneraient alors vers les fonds de pension privés et engraisseront les banquiers capitalistes pendant que les plus modestes survivront avec des pensions misérables. Merci le FN !

Les communistes se battront pour le retour aux 37,5 annuités de cotisation, dans le public comme dans le privé et la retraite à 60 ans à taux plein. Défendre notre système de retraites, c'est possible ! Il faut interdire les licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices et taxer beaucoup plus fortement les profits des entreprises !

Evidemment, c'est quelque chose qui ne fera pas plaisir au grand patronat et à leurs copains du Front National...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

raptor67 14/02/2011 22:10



la bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe et surtout pas la bave communiste !


FFFFFFFNNNNNNN !! Marine !! honneur et patrie !



David NOËL 14/02/2011 22:27



Ah, tiens, un partisan de la retraite à 65 ans et des fonds de pension... En tout cas, on a vu de quelles côtés vous étiez lors des manifestations pour la défense des retraites : avec la
droite  sarkozyste ! On n'a pas vu un FN dans les manifs, par contre, on a lu vos communiqués d'insultes sur les syndicats.


Mélenchon a raison : la classe ouvrière organisée dans les entreprises, dans les sections syndicales vomit le front national !