Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Manif Lille 07-09-10 (1)La journée de mobilisation contre la réforme des retraites du 7 septembre a rassemblé plus de deux millions de manifestants. Partout en France, des salariés du public et du privé, des chômeurs, des étudiants, des retraités, ont défilé pour dénoncer une réforme injuste et inefficace, qui frappe durement les salariés et épargne les profits capitalistes. Depuis la création des retraites, à la Libération, la productivité des salariés n'a cessé d'augmenter et elle continuera d'augmenter. L'argument démographique avancé par le gouvernement est un leurre. La vraie question est bel et bien celle de l'emploi. C'est le chômage, ce sont les réductions de cotisations des entreprises qui mettent à mal le financement des retraites.

Le PCF demande le retrait du projet de loi gouvernemental et les militants communistes étaient très nombreux dans les cortèges mardi.

A Hénin-Beaumont, un bus avait été affrété par les sections communistes d'Hénin-Beaumont, Courrières et Montigny-en-Gohelle. Une partie de l'équipe d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, avec Pierre Ferrari, Jean-Pierre et Claudine Policante, s'est joint à notre bus.

Manif Lille 07-09-10 (13)Sur place, c'est une véritable marée humaine qui a défilé dans les rues de Lille avec plus de 30 000 manifestants, des chiffres qui dépassent ceux des grandes manifestations de 1995 et 2003. David Noël, secrétaire de la section PCF d'Hénin-Beaumont, était avec les militants du PCF 59 et 62, dont de nombreux élus, parlementaires, conseillers régionaux, maires et conseiller généraux, à la Porte de Paris. Lorsque nous nous sommes joints au cortège, à la suite des syndicats, vers 16h30, la tête du cortège était déjà arrivée à la Préfecture !

Les cortèges de la CGT et de la FSU étaient particulièrement fournis, comme ceux de FO et de la CFDT. Plusieurs banderoles exigeaient le retrait total du projet de loi gouvernemental. Dans les cortèges de FO, Solidaires et de la CNT, on appelait à la grève générale pour le retrait du projet. Inspirés par l'affaire Bettencourt, certains manifestants arboraient des pancartes humoristiques du genre "cotisez pour Mme Liliane B". Partout, l'atmosphère était à la combativité.

Il est clair qu'une manifestation aussi puissante que celle du 7 septembre pose la question des suites à donner à la mobilisation pour obtenir le retrait du projet de loi, alors que Nicolas Sarkozy et sa bande refusent toute négociation. Hier, les organisations syndicales se sont réunies et appellent à des rassemblements le 15 septembre pour interpeller le gouvernement et les parlementaires et à une nouvelle journée de grève et de manifestation jeudi 23 septembre.

Comme pour le 7, le PCF d'Hénin-Beaumont organisera un bus pour se rendre à la manifestation lilloise. Ceux qui voudraient y aller peuvent d'ores et déjà nous contacter pour réserver leur place. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article