Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Expulsion-Roms.jpgLe Comité Interministériel de Lutte contre le racisme et les discriminations a conclu que l’année 2012 avait été marquée par un développement des actes et des propos racistes, xénophobes, antimusulmans et antisémites, banalisés car colportés par certains discours publics.

Cette conclusion est le résultat de la politique de Nicolas Sarkozy qui a fait le choix de labourer les terres d’extrême droite, exploitant les peurs, déplaçant la question sociale sur le terrain identitaire, alimentant un racisme « culturel », véritable arme de division massive.

Problème. En s'attaquant une fois de plus aux Roms, Manuel Valls "fait du Sarkozy" et légitime le rejet de l’autre, la xénophobie contre des populations vulnérables et démunies.

Cette politique du bouc émissaire décrédibilise l’annonce du Comité interministériel de renforcer la lutte contre les préjugés et contre le racisme. De plus, le Gouvernement recule sur 2 propositions du candidat Hollande dans la lutte contre les discriminations : le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales et la lutte contre le contrôle au faciès.

Le gouvernement va-t-il laisser la droite faire sa loi sous l’argument que la gauche ne disposerait pas de la majorité des 3/5 au Parlement ? Seuls les combats qui ne sont pas menés sont perdus d’avance. Il est encore temps d’engager la procédure parlementaire pour que les résidents étrangers votent aux élections municipales de 2014.

Quant à la lutte contre le contrôle au faciès abandonnée par Manuel Valls, Marie-George Buffet a déposé une proposition de loi. La majorité pour l’adopter existe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

erreur 25/03/2013 19:01


si cest toton eugene perdu ds ses pages et appel  un vote  qui n a pas besoins et besoin d un arret de 10 min 

David NOËL 25/03/2013 21:26



Oui, pour le coup, en effet, le DOB n'appelle pas de vote.



Lourdel Yves 23/03/2013 23:16


Les Roms et autres migrants ne sont pas seulement mal logés chez nous. Ils le sont aussi dans leurs pays d'origine. Quand comprendra-t-on enfin que l'exaspération des différences d'origine
n'est qu'un moyen pour le patronat de diviser les salariés, et d'asseoir ainsi son exploitation? La France est un pays d'accueil (parait-il) mais force est de constater que le réflexe
raciste est plus "confortable" que la réflexion de fond. Y compris pour Valls qui le cultive soigneusement. 


Yves Lourdel

mdr 23/03/2013 18:27


pourquoi vs ne logez pas des rooms  au lieu de faire de la morale on ne vous a pas vu au  conseil municpale d henin vs auriez vu mr binaisse était en dessous de tout et dire que l
admirez pour ses compétences héninoises

David NOËL 23/03/2013 18:56



La charité individuelle, ce n'est pas la solution et ça ne peut pas compenser l'absence d'une politique de solidarité. Ce que nous réclamons, c'est une politique humaine et plus tolérante à
l'égard des Roms et des autres migrants.


En effet, je n'étais pas au conseil municipal, j'étais à un stage organisé à Paris par mon syndicat. J'ai lu scrupuleusement les compte-rendus de conseil municipal et on m'a raconté... On m'a
surtout dit que Steeve Briois était en dessous de tout. En cela, il est fidèle à lui-même, pas de surprise...