Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Sarkozy-5.jpgLe président de la république a dévoilé hier une partie de ses objectifs : se débarrasser de la protection sociale à la française. Derrière le paravent de la compétitivité, il décide non seulement d'exonérer la totalité des cotisations familiales pour les salaires allant jusqu'à 2,1 fois le SMIC, mais aussi d'augmenter la TVA à 21,6 %. Quelle entourloupe !

La fiscalisation du financement de la protection sociale n'est pas la solution. Au contraire, il faut revenir à un financement adossé au travail qui est le lieu de la création de richesses. Il faut faire cotiser les revenus financiers à la même hauteur que les revenus du travail et non faire miroiter pour le mois d'août une très hypothétique taxe sur les transactions financières à hauteur de 0,1 % .

La machine de guerre contre le monde du travail est lancée par le président-candidat. La déréglementation du dialogue social avec la primauté sur la loi donnée à des accords d'entreprise est un cadeau attendu depuis longtemps par le patronat. La gauche doit être l'alternative forte et crédible à ce massacre programmé. Avec plus de 300 000 exemplaires vendus, le programme du Front de Gauche « l'Humain d'abord » en est la pierre angulaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article