Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par PCF

Ouverture-JO-Sotchi.jpgL’ouverture des XIIème Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi est l’occasion, pour moi, d’adresser un message de soutien à l’ensemble des athlètes français engagés dans les compétitions. La retransmission par le service public de télévision est un moment exceptionnel pour les françaises et les français de suivre des disciplines sportives et des athlètes méconnus du grand public. C’est un message important pour inciter à la pratique des sports d’hiver pour toutes et tous, favoriser les passions et les vocations chez les plus jeunes d’entre nous.

Le droit d’accès à toutes les pratiques sportives jusqu’au plus au niveau doit être l’objectif principal.
Mais nous ne pouvons pas ignorer que l’instrumentalisation de ces Jeux à des fins politiques par un seul homme pose énormément de problèmes et crée un réel malaise. Les Jeux les plus chers et les plus sécurisés de l’histoire s’ouvrent sur fond de scandales de corruption et d’extrêmes tensions sociales internes au pays. Sous la pression du régime de Poutine, ces Jeux ne sont en rien un modèle pour l’avenir de l’olympisme et doivent amener à un sursaut. L’organisation d’un tel évènement ne peut pas se faire en piétinant la démocratie, les libertés, les droits du travail, ni en exacerbant les discriminations. L’aménagement du territoire pour de telles infrastructures doit être respectueux de l’environnement et des populations locales. Il est difficilement acceptable que des Jeux s’organisent dans une ville forteresse, multipliant les interdictions de déplacements, quadrillée par l’armée et dénigrant les libertés des uns et des autres.

L’olympisme ne se fait pas contre les peuples pour le plaisir d’un homme ou d’un régime. Pour nous, d’autres Jeux Olympiques sont possibles ; ils doivent se conjuguer dans une fête de la fraternité, de la paix, de l’amitié des peuples, dans le respect de la démocratie et des libertés. Faisons confiance à l’intervention citoyenne, aux sportives et sportifs pour construire ensemble l’avenir d'un olympisme respectueux des valeurs de fraternité, pour proclamer leur liberté de penser, d’aimer et vivre leur passion.


Pierre Laurent,
Secrétaire national du PCF
Sénateur de Paris

Commenter cet article

Bernard GILLERON 10/02/2014 07:28


Sans la Russie nous serions actuellement en guerre contre la Syrie, aux côtés des USA pays fabuleusement démocratique et pas du tout autoritaire!


Ce n'est pas une position que partagent tous les communistes, c'est juste une position de la LDH

David NOËL 10/02/2014 14:20



La position de la Russie sur la Syrie ne m'a pas semblé être guidée par le pacifisme de Vladimir Poutine et oui, c'est une position de la LDH, c'est une position d'Amnesty International et c'est
une position de notre parti, fort heureusement.



Bernard GILLERON 09/02/2014 11:04


Ca m'aurait étonné que Pierre Laurent ne crache pas son venin contre l'ancien pays du "soviétisme" qui lui pue au nez.


Manifestement, le dirigeants communistes après avoir découvert le "Rapport Kroutchev" totalement bidonné, détestent non seulement le socialisme réel, mais la Russie où il s'est appliqué.


Que Laurent dirige le PGE avec des formations réformistes, il n'est bon à peu près qu'à ça

David NOËL 10/02/2014 07:17



Vladimir Poutine n'est pas Lénine et Russie Unie n'est pas le parti bolchevik. La Russie est aujourd'hui un régime autoritaire et nous n'avons pas à la défendre. Les rapports des organisations de
défense des droits de l'homme sont en général accablants sur les pratiques du régime russe. Je suis d'accord avec la prise de position de Pierre Laurent.