Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Standard-and-poors.jpgStandard & Poor's a placé lundi « sous surveillance négative » les notes d'endettement à long terme de quinze pays de la zone euro, notamment celles de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Finlande, de la France, du Luxembourg et des Pays-Bas. La conséquence probable de cette annonce étant que ces pays ainsi dégradés verront leur capacité d'emprunter largement amoindrie et leur taux d'intérêt explosé.

Parmi les reproches faits par l'agence de notation qui ordonne de mettre un terme à la crise de la dette figure l'absence de perspectives de croissance pour ces pays. Le serpent n'en finit plus de se mordre la queue !

Ces agences de notation investies de pouvoirs inconsidérés sont illégitimes ! Qui sont-elles pour décider de la mise à sac de pays tout entiers ? Parmi les mesures à prendre de toute urgence figurent celle d'arrêter d'obéir aveuglément à ces charlatans. La France ne reconnaît qu'une autorité : celle de son peuple. Et certainement pas celle de ces faux docteurs en économie qui pour remède ne prescrivent que la saignée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lourdel Yves 08/12/2011 12:45


Cette affaire de risque de perte du triple A dont on nous menace depuis des mois ne sert en fait qu'à justifier des plans d'austérité successifs du style grec. Aujourd'hui il faut effectivement
dire basta à cette politique qui n'a comme but que des serrages de ceinture.


Qui plus est, depuis que S§P a précisé ses intentions, tous les médias nous expliquent maintenant que la perte de 1 ou 2 A n'aurait pas de trop grandes conséquences (cf. ce qui est arrivé aux
US).


De qui se moque-t-on?


Y.L.