Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

jpg_steeve_briois-FN.jpg

Politicien professionnel, Steeve Briois a travaillé six mois dans sa vie avant de vivre de son mandat de conseiller régional à partir de 98 derrière son copain Carl Lang.

Payé 2 400 € par mois, Briois a mis 11 ans à découvrir que Carl Lang était un incapable et un fainéant, une révélation que le leader frontiste héninois fera au cours de la campagne des européennes, mais qui ne l'a jamais empêché d'empocher ses plantureuses indemnités de conseiller régional sur le dos des contribuables de la région, apparemment à ne rien faire.

En tout cas, Steeve Briois n'a pas fait avancer un dossier sur Hénin-Beaumont depuis douze ans qu'il siège à la région. 

Inutile pour Hénin-Beaumont, le mandat de Briois à la région lui a été personnellement très enrichissant. Mais pas encore assez !

Jaloux de Daniel Duquenne qui a augmenté ses indemnités de 22 %, Steeve Briois s'est augmenté de 100 % ! C'est La Voix du Nord d'hier qui nous l'apprend.

Cumularde, Marine Le Pen est arrivée au maximum d'indemnités et est en effet obligée de reverser les 2 400 € brut d'indemnités qu'elle touche à la région à un collègue de son choix. Marine Le Pen a choisi... Steeve Briois.

Une bonne affaire pour Briois qui double ainsi son pactole avec plus de 4 800 € brut (environ 4 000 € net) qui viennent s'ajouter à son salaire de permanent du FN. Au total, Steeve Briois gagne donc plus de 5 000 € net par mois. La politique, ça lui rapporte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martin bis 28/04/2010 10:59



Si on s'en réfère au courrier de l'avocate, il faut admettre que Pierre ne réclame


plus les heures supp puisqu'il a épuisé tous ses droits à congé ( donc les récup )


Dites moi si je lis bien ?



David NOËL 28/04/2010 19:59



Je ne crois pas. A mon avis, vous faîtes un raccourci.



Martin 28/04/2010 07:48



Comment, dans ce cas, Pierre Ferrari pouvait-il faire autant d'heures supplémentaires au sein d'un cabinet majoral qu'il ne supportait pas ?



David NOËL 28/04/2010 08:24



Pierre a conçu et géré le site internet de la ville. Par la suite, il a pris des responsabilités politiques au sein du MJS et a été sanctionné professionnellement. Il est donc entré en conflit
avec Dalongeville. Il est allé devant le TA pour faire reconnaître son licenciement de fait, pour qu'on lui paie les heures qu'il avait faites et être justement indemnisé.


Je ne comprends toujours pas pourquoi vous défendez un maire qui met les gens au placard pour des raisons politiques et ne paie pas leurs heures !


Par contre, je m'étonne que vous n'ayez rien à dire sur les doubles indemnités de Briois qui s'augmente ainsi de 100 % et sur l'hommage rendu dimanche soir par Le Pen à l'action de Pétain. Les
attaques sur Pierre visent justement à faire écran de fumée pour ne pas parler des ces deux affaires autrement plus graves.



martin 27/04/2010 19:08



Comment Pierre Ferrari peut il  justifier, auprès de la population,  24 000 euros d'heures supplémentaires au cabinet de Gérard Dalongeville avec lequel il n'était pas en
conflit en 2005 et 2006 ?



David NOËL 27/04/2010 20:21



Pierre Ferrari a refusé d'être rétrogradé comme agent de catégorie C, ce qui était une sanction purement politique de Dalongeville contre quelqu'un qui pouvait le gêner, Pierre voulait faire
reconnaître son licenciement de fait pour raisons politiques. Il est normal qu'il réclame le solde de tout compte et le paiement de tous les arriérés qui lui étaient dus, notamment les heures
supplémentaires des années précédentes.


C'est étonnant de prendre ainsi fait et cause pour Dalongeville comme vous le faîtes vous et Briois !



Martin 27/04/2010 17:41



Monsieur Ferrari,

Votre réponse aux attaques de Briois me semble très maladroite pour ne pas dire autre chose.

Cette réponse risque de renforcer, malheureusement, l’argumentation de Briois.

D’une part, vous exhumez une lettre de votre avocate qui n’évoque pas les heures supplémentaires que Briois vous reproche.

D’autre part et cela coince, cette lettre est datée du 13 aout 2007. Or, vous avez été candidat sur la liste du maire après cette date. Cela peut signifier deux choses :

-Vous saviez la malhonnêteté de cet individu et vous l’avez caché à la population (pourquoi révéler cette lettre trois ans après et non pas immédiatement ?)

- Vous avez d’abord voulu obtenir, au-delà de toute morale, un mandat d’adjoint à un maire douteux.

Enfin, vous menacez Briois de procès en diffamation en employant des termes tout aussi injurieux et diffamatoires.

L’extrême droite, dans notre ville, a de beaux jours devant elle. Je ne doute pas de votre bonne foi mais votre défense est déplorable



David NOËL 27/04/2010 17:51



Pas d'accord du tout avec votre analyse.


D'abord, je ne comprends pas ce "au-delà de toute morale"... Evidemment que Dalongeville était un personnage douteux, Pierre l'a toujours dit. On a dénoncé son clientélisme, on a voulu
faire une liste contre lui et on ne l'a rejoint que tactiquement pour battre le FN avant de passer dans l'opposition. A l'époque, Pierre, comme moi, a considéré que c'était le moins mauvais des
choix possibles.


Je trouve la réponse de Pierre très pertinente. Il démontre qu'il s'est toujours opposé à Dalongeville qui après l'avoir placardisé pour lui faire payer son indépendance politique a fait signer
par le DRH des faux en écriture afin de rendre Pierre inéligible. C'est dans ce cadre que Pierre a fait un procès à la municipalité et la Chambre Régionale des Comptes lui a donné raison, quoi
que dise le Tribunal Administratif et en l'occurence, il dit juste qu'il n'y a pas de preuves que Pierre ait fait des heures supplémentaires, rien d'autre. 


La pseudo-révélation de Briois pour faire oublier le doublement de ses indemnités fait flop...


Au passage, la municipalité a choisi de conserver le DRH épinglé pour faux en écriture dans le rapport de la CRC. Mais au fait, comment Steeve Briois s'est-il procuré une copie du jugement du TA
dans l'affaire Pierre Ferrari contre la mairie d'Hénin-Beaumont ?



Héninois en colère 27/04/2010 17:40



La politique de destruction continue du côté du FN...Arrêtons avec ces "pseudos" destabilisations... Stop à la calomnie ! C'est écoeurant et honteux... Et ce monsieur briois est élu... pfff
écoeurant

http://www.mjshenin.fr/



David NOËL 27/04/2010 18:39



Ils sont formidables, les adhérents de l'AR. Ils ne disent rien du doublement des émoluments de Briois, ils ne disent rien des propos de Le Pen sur Pétain alors que tous les blogs en parlent.
Aucun commentaire, rien.


Et quand le FN sort une pseudo-révélation sur Pierre Ferrari, ça y est, les commentaires arrivent, favorables au FN ! C'est le FNAR...



eric 27/04/2010 07:05



vous ne répondez pas à ma question. Comment pouvez vous être certain que Steeve Briois soit salarié du FN ? Et si le FN ne rémunère pas ses secrétaires départementaux ?



David NOËL 27/04/2010 07:29



Je demande à voir la preuve que le FN ne rémunère pas ses secrétaires départementaux, si c'est le cas, je vous répondrai que : « Ça s'appelle un dommage collatéral. Ça ne m'inspire pas de
regrets du tout. Ils n'ont qu'à rendre ça public, il n'y aura plus de soucis. [...] C'est une erreur qu'on ne regrette pas. On veut mettre sur la place publique les méthodes du FN. Je regrette
que Steeve Briois ne s'exprime pas sur le sujet. Je me félicite qu'on ait lancé ce pavé dans la mare. »


Et de toute façon, Briois toucherait toujours une double indemnité, 4 800 € (brut) par mois ! Pas étonnant qu'il soit déconnecté de la vie quotidienne. C'est un politicien professionnel qui vit
confortablement de la politique.



Eric 26/04/2010 07:49



Pouvez vous écrire de manière certaine que Steeve Briois occupe un poste rémunéré de permanent du FN ?



David NOËL 26/04/2010 08:06



En règle générale, un premier secrétaire fédéral ou départemental est un permanent rémunéré par sa fédération. Steeve Briois est premier secrétaire départemental du FN du Pas-de-Calais.