Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Conference-Pierre-Outteryck-10-12-10--5-.JPGLa section d'Hénin-Beaumont du PCF avait invité Pierre Outteryck, professeur agrégé d'histoire et historien, auteur d'une biographie de Martha Desrumaux, pour une conférence-débat qui s'est tenue vendredi soir, salle Jean Moulin devant une trentaine de personnes, après un dépôt de gerbe en hommage aux résistants héninois fusillés, devant la plaque de la rue Prévert.

Jean-Louis Fossier, secrétaire de la section de Courrières et Edmond Bruneel, secrétaire de la section de Montigny-en-Gohelle étaient présents, ainsi que Pierre Ferrari et plusieurs militants du Nouvel Elan.

Deux heures durant, Pierre Outteryck a parlé avec passion de la vie de Martha Desrumaux, cette petite ouvrière né à Comines, devenue syndicaliste, qui ne savait pas lire et écrire quand elle a animé sa première grève, en 1917, qui a rejoint le jeune Parti Communiste à sa fondation en 1920. Dirigeante nationale de la CGTU, féministe, Martha Desrumaux a toujours eu le souci de rassembler dans tous les combats qu'elle a mené et de n'omettre aucune revendication. Cette capacité à organiser et à rassembler lui valurent de participer à la signature des accords de Matignon en juin 1936, à une époque où les femmes n'avaient pas encore le droit de vote.

En octobre 1940, avec un petit groupe de syndicalistes du Nord et du Pas-de-Calais, Martha Desrumaux participe à la rédaction des cahiers de revendication qui serviront de base au grand mouvement de grève des mineurs, qui débute au puits du Dahomey, en mai 1941. Arrêtée, déportée au camp de concentration de Ravensbrück, Martha Desrumaux y organise la solidarité entre détenues avec Geneviève de Gaulle, Germaine Tillon et Marie-Claude Vaillant-Couturier.

A la Libération, Martha Desrumaux devient députée communiste du Nord et adjointe au maire de Lille et jusqu'à sa mort en 1982, elle continuera de lutter pour transformer le monde.

Un grand merci à Pierre Outteryck pour nous avoir fait revivre la vie et les luttes de Martha Desrumaux. Véritable conteur, Pierre Outteryck a captivé son auditoire. Nombreux furent ceux qui achetèrent son livre et se le firent dédicacer. Avant de nous quitter, Pierre Outteryck nous a promis de revenir bientôt, pour le 70ème anniversaire de la grande grève des mineurs de mai-juin 1941 que la Fédération du Pas-de-Calais du PCF et les sections d'Hénin-Beaumont et de Montigny-en-Gohelle célèbreront l'année prochaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cheforever 13/12/2010 06:35



Vraiment une très touchante soirée avec un historien de grande qualité.



jean-eric 12/12/2010 18:57



Je regrette de ne pas avoir pu assister à cette conférence. il est important de conserver toute cette mémoire.


Jean-Eric