Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Courrier CTP juin 2011Le PCF d'Hénin-Beaumont a pris connaissance sur le blog du syndicat CGT Territoriaux d'Hénin-Beaumont de la convocation au prochain Comité Technique Paritaire dont le dernier point mentionne des « suppressions d'emplois ».

Les fonctionnaires territoriaux sont protégés par un statut. Il est possible de supprimer leur emploi et d'envoyer les agents au centre de gestion de la fonction publique territoriale qui les réaffectera en cas de fermeture de service ou par mesure d'économies budgétaires, mais pendant un certain temps, les salaires des personnels dont le poste a été supprimé continuent d'être pris en charge par la municipalité.
La suppression de postes n'apportera donc aucun bénéfice immédiat à la commune d'Hénin-Beaumont, mais entraînera au contraire des dépenses supplémentaires pour un service moindre. C'est une décision irresponsable !

Humainement et socialement, cette décision est scandaleuse parce que les agents municipaux n'ont pas à payer pour la gestion calamiteuse et le clientélisme fou de Gérard Dalongeville.

Les agents municipaux doivent pouvoir bénéficier d'une meilleure formation pour évoluer dans leur travail et apporter toujours un meilleur service aux habitants. Le recrutement de nouveaux cadres annoncé lors du conseil municipal du mois d'avril va dans le bon sens, mais il doit s'accompagner d'un organigramme des services clarifié et d'un chiffrage des économies budgétaires rendues possibles par les prochains départs en retraite.

Aucun agent non volontaire ne devrait voir son poste supprimé et être envoyé au centre de gestion. Le PCF d'Hénin-Beaumont étudiera avec attention les décisions du prochain CTP. Le PCF demande à la municipalité de respecter le personnel municipal et soutiendra les démarches des organisations syndicales. 


Télécharger le communiqué de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article