Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

logo PCF62Depuis 2007, ce sont 40 000 emplois qui ont été supprimés dans l'Éducation Nationale en l'espace de trois ans. Aveuglés par l'idéologie libérale qui les anime, Nicolas Sarkozy et ses ministres persistent dans leur volonté de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux, au mépris des réalités quotidiennes vécues par les personnels et par les élèves dans les établissements scolaires de notre académie.
 
La semaine dernière, une note interne du Ministère de l'Éducation Nationale a été dévoilée par l'Humanité.

Luc Chatel, qui entend gérer l'Éducation Nationale comme il gérait L'Oréal quand il était DRH indique aux recteurs et aux inspecteurs d'académie où trouver les gisements d'emplois alors que 16 000 nouveaux postes seront supprimés à la rentrée 2011 : augmentation des effectifs par classe, disparition progressive des enseignants spécialisés de RASED (réseaux d’aide aux élèves en difficulté), fermeture pure et simple des petits établissements, suppression d’emplois administratifs, recours accru aux vacataires plutôt qu'aux titulaires remplaçants, réduction de l'offre de formation professionnelle au lycée, réduction de l’accueil des petits enfants de 2 et 3 ans dans les écoles publique (68 000 places en moins depuis 2000 du fait des suppressions massives de postes d’enseignants)...

Les larmes (de crocodile) aux yeux, Sarkozy et Chatel promettent de lutter contre le décrochage scolaire, l’absentéisme et la violence à l’école que leur politique de casse de l'Éducation Nationale, de mépris des enseignants et de suppressions de postes ne fait qu'aggraver.

C’est la réussite et l’avenir des jeunes qui sont remis en cause, en particulier dans notre département déjà sinistré.

Le PCF 62 condamne les annonces de Luc Chatel et appelle à se mobiliser massivement le 24 juin aux côtés des organisations syndicales pour l'emploi, les salaires, la défense des retraites et contre la casse programmée de l'Éducation Nationale.


Hervé POLY
Secrétaire de la Fédération du Pas-de-Calais du PCF


Télécharger le communiqué de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cheforever 09/06/2010 10:04



toujours moins pour en faire plus avec des salaires bloques bravo la droite liberale qui sevit depuis trop longtemps dans notre pays et qui jette dans la misere nombre de travailleurs. d ailleurs
a henin meme profil les contrats aides qui ne coutent rien ou presque: vires, par contre les gros salaires on embauche ...cherchez l erreur.