Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Photo-conf-de-presse-13-01-11.jpg|  VIE POLITIQUE |

« Ici, les gens ont le coeur à gauche, mais la colère noire », observe David Noël, secrétaire de la section communiste d'Hénin-Beaumont, au moment d'accueillir Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, dont la venue, hier, en terre minière, ne doit rien au hasard.

À la veille de l'élection du nouveau président du FN, ce week-end, qui, selon toute vraisemblance, devrait consacrer Marine Le Pen, le dirigeant communiste met en garde contre celle qu'il considère comme une « imposture médiatique ». Et qui grignote au passage, c'est du moins ce que disent les sondages, des intentions de vote parmi les classes populaires, autrement dit dans l'électorat traditionnel du PCF.

« Il n'est pas question de laisser banaliser la sinistre opération de communication à laquelle nous allons assister ce week-end, qui voudrait que Marine Le Pen soit du côté des travailleurs et des personnes les plus fragiles, estime Pierre Laurent, fustigeant au passage l'effervescence médiatique autour de Marine Le Pen ». Pour lui, cela ne fait aucun doute : « le changement d'image du Front national, c'est du pipeau. » Preuve en est, pour les communistes, l'absence coupable des élus frontistes dans les manifestations contre la réforme des retraites, l'hostilité de Marine Le Pen face aux 35 heures... « Elle dit qu'elle veut protéger les travailleurs, mais elle a les services publics et les emplois publics dans le collimateur, poursuit Pierre Laurent. Or, c'est pourtant ce qui protège les plus fragiles. Quand les grands groupes comme Total ferment Dunkerque, elle dit comme le Medef qu'il faut des exonérations de cotisations sociales. »

Redonner l'espoir

Pour les communistes, il y a urgence à « redonner espoir » au peuple de gauche en général, et à la région en particulier. « Il n'y a pas de fatalité à ce que notre industrie disparaisse, veut croire Hervé Poly, secrétaire fédéral du PCF 62. On ne peut pas se satisfaire de voir le tourisme comme seule perspective d'avenir de la région. » Pas question, donc, pour le PCF de faire de 2011 « une année blanche, d'attente avant les présidentielles, prévient Pierre Laurent. Ce sera une année de lutte et de construction d'un nouvel espoir. » En attendant, les cantonales de mars diront où en sont les communistes depuis 2004 où, présents dans 37 des 38 cantons du département, ils avaient atteint 15 % des suffrages.

HERVÉ NAUDOT


Source : La Voix du Nord
Vendredi 14 janvier 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boudu059 16/01/2011 14:12



Voila où on va avec nos "amis"


 


En PDF, sur lien Megaupload

"La Bataille des Corons"

Lire à partir de la page 134

http://www.megaupload.com/?d=2LCQ7WST

Extrait : "Ajoutons enfin que la mise en examen de Jean-Pierre Kucheida pour prise illégale d’intérêts et complicité d’abus de confiance, suite au rapport de l’Inspection Générale des Finances
sur la gestion de la Sacomi..."

Il faut connaitre le passé pour imaginer l'avenir....

Vous avez toutes les références aux articles de presse de l'époque...

Rapprochement CALL - CAHC ????