Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

iune heninoise 21/07/2010 23:33



il faudra expliquer comment on peut aider les commercants en les taxant! mme christine saura sans doute tres bien le faire!



David NOËL 22/07/2010 17:30



En effet, on nage en plein paradoxe avec ces propos de l'adjointe au commerce.



Bip bip 21/07/2010 20:58



L'ancienne caissière CD soutient les commerçants en les taxant ... Quel niveau ! Elle aurait mieux fait de rester derrière sa caisse ! Elle qui disait , il y a quelques années , qu'elle
ne ferait jamais de politique ... Argent et pouvoir , sont ses réelles motivations !



ben475 21/07/2010 16:10



L'équipe municipale en place n'est vraiment pas capable de gérer Hénin-Beaumont il font plein de bourde , chaque semaine il y a une nouvelle erreur de leur part  ,


et pour rattraper le coup cette adjointe ose dire qu'elle veut protéger les commerçants, quel mensonge de sa part .


Les commerçants n'ont vraiment pas besoin d'avoir une taxe pour leur terrasse les impôts sont dejà élevés alors maintenant leur remettre une taxe. Je trouve sa abusif. !!



anonyme 21/07/2010 15:31



décidemment,cette équipe de bouffons est en dessous de tout.apres les enseignes ,voici les terrasses ,qui pénalisent encore une fois les commercants écrasés par les impots exhorbitants de la
ville.


merci,percheron,facon,mouton,génisson,alexandre,qui après avoir mis en place 2 fois ,la crapule de dalongeville,nous imposerent cette clique d'incapables,d'inexpérimentés,de bonsà rien et de
mauvais en tout.la ville est-elle maudite,mise sous la coupe réglée de cette maffia.



Oscar 21/07/2010 15:12



Encore une gourde de plus de la part de l'actuelle municipalité que celle de la taxe sur les terrasses qui allait être affligée aux commerçants.


Ce cher Briois n'a pas manqué d'alerter les médias, se portant au secours des commerçants, et  une fois de plus le F.N peut se réjouir de tirer profit de cette erreur lamentable.