Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Capture-Fdesouche.jpgDepuis la tuerie d'Oslo qui a fait 77 morts le 22 juillet dernier, de nombreuses voix ont dénoncé la responsabilité morale des formations politiques nationalistes-populistes et de la fachosphère dont les élucubrations paranoïaques sur l'Eurabia et l'islamisation de l'Europe ont nourri la folie meurtrière d'Anders Behring Breivik, un militant radicalisé du FRP, le principal parti d'extrême droite norvégien. Evidemment, les formations politiques en question ont dénoncé des amalgames, à l'instar du FN qui s'est insurgé après un communiqué du MRAP mais les faits sont têtus et le "manifeste" du tueur d'Oslo se passe de commentaires : à la lecture des extraits parus dans la presse on y retrouve pêle-mêle tout ce qu'on peut lire sur la fachosphère.

Pour le politologue français Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite interrogé par l'AFP, le massacre pose la question de « la responsabilité de ces idées qui depuis dix ans présentent l'Europe comme un continent en voie d'islamisation et tous les musulmans comme des ennemis de l'Occident ». « Beaucoup de gens jouent avec le feu ; à un moment donné nécessairement c'est un climat qui génère une volonté de passer à l'action et de ne pas se contenter de demandes de restrictions des modalités d'arrivée des immigrants ou de restrictions d'acquisition de la nationalité ».

Dans notre région, la polémique a rebondi sur le terrain judiciaire. La Voix du Nord a ainsi annoncé qu'elle portait plainte contre le Front National. Dans un communiqué particulièrement agressif, le FN avait attaqué le chroniqueur Eric Dussart, qui dans un article intitulé "Marine au vent mauvais" avait pointé du doigt la responsabilité morale de l'extrême droite islamophobe - et donc, du Front national - dans la tuerie d'Oslo.

Ce n'est évidemment pas Marine Le Pen qui a armé Anders Behring Breivik, mais les idées du terroriste fou sont les mêmes que l'on retrouve sur toute la fachosphère : Riposte Laïque, Fdesouche, Nations Presse Info et compagnie. Xénophobie, racisme, haine de l'islam, de la gauche et des défenseurs des droits de l'homme... On retrouve les mêmes thèmes et les mêmes délires dans le manifeste du tueur d'Oslo et sur la fachosphère française et européenne.

Les articles qu'on y trouve paraissent écrits par des déments obsédés par l'islam, racistes, paranoïaques et adeptes forcenés du choc des civilisations : l'islam ne serait pas une religion monothéiste soeur du christianisme et du judaïsme, mais un totalitarisme politico-religieux qu'il faudrait éradiquer de l'Europe. Tous les musulmans voudraient imposer la charia. Aucun musulman ne peut accepter de vivre dans une société laïque et s'il dit le contraire, c'est qu'il pratique le double-discours pour tromper son interlocuteur, ce qui est comme chacun sait une prescription coranique. Le voile porté par les musulmanes dévotes n'aurait rien à voir avec le voile des religieuses catholiques, mais serait un signe comparable à la croix gammée, symbole de la volonté totalitaire des musulmans d'établir une théocratie islamique en Europe, à l'aide de l'immigration. Sur ces sites fachos, on refuse toute construction de mosquée.
Les vrais laïcs, par exemple, la Libre Pensée, attachés à la loi de 1905 ne font pas de distinction entre les religions quand ils dénoncent l'utilisation de fonds publics pour édifier des mosquées ; ce n'est absolument pas le problème des pseudos-laïcs et vrais xénophobes de Riposte Laïque et consorts qui défendent la civilisation chrétienne, dénoncent "l'invasion arabe" ou "l'occupation musulmane" et invoquent le souvenir de Charles Martel et de Jeanne d'Arc pour chasser les étrangers.
Le moindre fait divers est monté en épingle pour servir la thèse de l'invasion musulmane.

La fachosphère a ses têtes de turcs : partis de gauche, organisations syndicales, associations de défense des droits de l'homme... accusés de participer avec la droite capitaliste à un vaste complot contre l'identité nationale. Pierre Henry, le directeur de France Terre d'Asile vient récemment de faire les frais de ces sites de la haine, en l'occurrence le site Fdesouche, qui a laissé passer des commentaires le traitant de "collabo de l'invasion musulmane" et appelant à le pendre avec une corde de piano... Le président de France Terre d'Asile a décidé de porter plainte contre le site d'extrême droite.

Marine Le Pen, qui a récemment qualifié les prières de rue "d'occupation", comparant comme les pseudos croisés de Riposte Laïque l'immigration avec l'occupation nazie nourrit les mêmes obsessions, développe les mêmes thématiques que les sites d'extrême droite les plus violents. Ce n'est pas un hasard si la principale manifestation politique du FN, chaque année, est la fête de Jeanne d'Arc. Pour les nationalistes, Jeanne d'Arc a chassé les étrangers (en l'occurrence les Anglais) les armes à la main...

Si elle reste une petite musique en sourdine, un bruit de fond chez Marine Le Pen dont l'objectif est d'obtenir des élus dans les conseils municipaux, les conseils généraux et régionaux et au parlement, la violence affleure sans détours sous la plume de quelques figures de la fachosphère, comme Christine Tasin, une des animatrices de Riposte Laïque qui a consacré un article au Camp des saints, un livre de Jean Raspail publié en 1973, réédité récemment et qui raconte l'arrivée sur les côtes françaises de réfugiés que les autorités françaises n'arrivent pas à refouler. Dans une phrase qui résonne comme un appel au meurtre, Christine Tasin conclue :  "La situation peut devenir catastrophique. A une nuance près, c’est que nous, contrairement aux soldats envoyés par le pouvoir, dans « Le camp des Saints », nous oserions tirer. Nous ne permettrons jamais que disparaisse notre civilisation."

Alors, non, la fachosphère et les partis nationaux-populistes n'ont certes pas armé Anders Behring Breivik, mais par son racisme, ses délires paranoïaques anti-musulmans, son complotisme, son mépris des droits de l'homme et sa violence verbale, l'extrême droite porte bien la responsabilité morale de la tuerie d'Oslo. Cette responsabilité, elle ne pourra pas y échapper.   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article