Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Bruno-Lemaire.jpgBruno Lemaire, Ministre du gouvernement Fillon, vient de déconsidérer les autorités françaises en prenant explicitement la défense du Président tunisien Ben Ali, grand ordonnateur de la répression criminelle qui s’abat sur le peuple de Tunisie.

Devant l’ampleur tragique de cette répression, il est honteux qu’un Ministre de la République française puisse ainsi cautionner une telle violence d’Etat. Des dizaines de personnes, plus de 50 dans le centre du pays et notamment à Kasserine selon des sources syndicales, et singulièrement des jeunes, ont été tués par ce régime féroce, corrompu et sans principe. Toutes les professions du pays sont en révolte. Des ouvriers aux comédiens et artistes en passant par des avocats ... ont été frappés par la police.

Les déclarations scandaleuses de Bruno Lemairetraduisent cette forme de complicité et de soutien permanent que les autorités françaises accordent depuis si longtemps au régime voyou de Ben Ali.

Je demande des autorités françaises une condamnation très ferme de la répression en Tunisie. La France doit exiger le respect des libertés, la libération des personnes emprisonnées. Tous les moyens politiques, économiques et financiers doivent être utilisés pour sanctionner et isoler le régime de Ben Ali, en s’appuyant sur les forces démocratiques sociales et politiques du pays. Avec ses partenaires européens, la France doit décider immédiatement la suspension de l’accord d’association UE/Tunisie.

Le PCF est totalement solidaire du peuple de Tunisie et des forces de l’opposition démocratique de ce pays qui agissent avec courage pour un vrai changement et pour en finir avec le dictateur de Tunis et son clan.


Pierre Laurent,
Secrétaire national du PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article