Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Un nouveau journal municipal vient de paraître. Intitulé « Actions & Projets », ce bulletin d'informations municipal donne la parole au Front National avec un encart réservé à Steeve Briois, en page 2, en vertu de l'article L2121-27-1 du Code Général des Collectivités Territoriales qui prévoit un droit d'expression des conseillers municipaux d'opposition dans les publications municipales.

Le leader du Front National, récemment condamné pour diffamation à l'égard d'une journaliste de France 3 récidive dans cet encart.
Bafouant l'esprit de l'article L2121-27-1 du CGCT, Steeve Briois profite de cet espace pour à nouveau nous diffamer Pierre Ferrari et moi-même en tentant de nous faire porter la responsabilité des graves erreurs de gestion de Gérard Dalongeville et de ses fidèles. Il écrit ainsi : « Les Héninois et les Beaumontois n'en peuvent plus de payer les graves erreurs de gestion de la municipalité Dalongeville-Ferrari-Noël ».
Ces propos parfaitement calomnieux constituent une diffamation au titre de l'article 29 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881.

Responsable communiste, militant altermondialiste et syndicaliste, je n'ai rejoint l'équipe de Gérard Dalongeville en 2008 que par discipline républicaine et antifascisme et je me suis immédiatement placé dans l'opposition interne. Je n'ai jamais tu, même durant la campagne électorale, mes critiques sur la gestion calamiteuse de l'ancien maire d'Hénin-Beaumont.
J'ai dénoncé dès le mois d'août 2008 dans Nord Eclair la gestion dispendieuse de Gérard Dalongeville qui a conduit à une hausse de 10 % des impôts locaux, des propos renouvelés sur France 3 Nord-Pas-de-Calais ainsi qu'au site Libération Lille où j'ai dénoncé des surfacturations troublantes.

Steeve Briois ne peut être de bonne foi lorsqu'il me présente personnellement comme un des lieutenants ou des bras droits de Gérard Dalongeville en accolant mon nom et celui de Pierre Ferrari à celui de M. Dalongeville. Ce procédé particulièrement indigne et malhonnête témoigne d'une intention évidente de nuire.
Gérard Dalongeville m'a exclu du Bureau Municipal en septembre 2008 pour « opposition interne » et « manquements répétés à la solidarité majoritaire », à la suite d'une parodie de procès politique. Dans une interview en date du 21 novembre 2009 à Nord Eclair, l'ancien maire d'Hénin-Beaumont s'étonne d'ailleurs que Daniel Duquenne ait refusé de s'allier avec nous et reconnaît notre opposition : « Au deuxième tour, il a refusé de tendre la main au PS Pierre Ferrari et au PC David Noël alors qu'ils se sont opposés à moi ».

En me présentant mensongèrement comme un des lieutenants d'un maire révoqué pour mauvaise gestion, mis en examen et placé durant plus de sept mois en détention préventive pour détournements de fonds et fausses factures, le leader du Front National porte gravement atteinte à mon honneur et à ma réputation dans une publication municipale dont le maire, Daniel Duquenne, est le responsable en tant que directeur de publication. Daniel Duquenne est donc supposé avoir validé le contenu diffamatoire et calomnieux de ce texte.

Militant du mouvement social intègre et sincère, je me sens profondément insulté par ces propos calomnieux tenus dans une publication officielle de la municipalité.

Le PCF d'Hénin-Beaumont se réserve le droit de porter plainte pour diffamation à l'encontre de M. Briois et de M. Duquenne et exige qu'un droit de réponse nous soit accordé dans le prochain numéro du journal municipal.

David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lulu 30/11/2009 22:34


Dadou discrédite l'AR ... attention papa Bouquillon et parrain Bilde ne vont pas être contents ...


richard 30/11/2009 16:11


consternant , d'ou sort cet idiot du village?


David NOËL 30/11/2009 16:27



Dadou était un habitué du blog MJS qu'il inondait de commentaires idiots. Comme le blog du MJS a fermé temporairement les commentaires justement pour ne plus avoir affaire à ce genre d'individus,
il vient ici.

Apparemment, il s'agirait de Vincent C., ex d'Hénin-Beaumont Demain, présent sur la liste de l'AR en 2008, connu pour ouvrir les boîtes aux lettres pendant la campagne municipale avec un pass PTT
qu'il s'est procuré dieu sait comment et en retirer les tracts des adversaires (je l'ai personnellement vu faire dans une résidence de la rue Paul Vaillant-Couturier).



dadou 30/11/2009 12:42


mdr menteur tu etis sur  la liste de gerard qd on est sur sa liste on parcipe a la campag,ne tractage collage reunion terrain ect on sera vs le rapelez  donc si n avez rien ous avez
servit de potiche ou de nain de jardin


David NOËL 30/11/2009 13:16



J'étais sur sa liste dans un cadre bien particulier, celui d'un front républicain contre l'extrême droite et ne pas le dire et m'accuser d'un soutien politique, c'est ça qui est mensonger et
mahonnête. Tu es un menteur, dadou, comme tes maîtres Briois et Bouquillon.

Nous avons fait campagne séparée, nous n'avons pas distribué le même programme, nous ne faisions pas le porte-à-porte ensemble, nous ne participions pas aux distributions de tracts de dernière
minute, des tracts qui ne nous ont même pas été soumis.

Tu appelles ça "servir de potiche" parce que tu es trop bête pour comprendre ce que c'est, la discipline républicaine. J'ai voté Dalongeville comme j'ai voté Chirac en 2002, pour battre
l'extrême droite, mais je n'ai jamais cessé d'être un adversaire de Gérard Dalongeville et de ses méthodes. La meilleure preuve, c'est qu'en septembre 2008, j'étais interdit de Bureau Municipal
pour "manquements répétés à la solidarité majoritaire" et "opposition interne".

La question qui nous occupe aujourd'hui, c'est celle d'un encart diffamatoire et calomnieux de Super-Menteur Briois qui tend à m'associer avec Dalongeville alors que Dalongeville m'a viré pour
opposition. Briois utilise la même technique que toi, dadou, celle du "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose..."
J'ai une famille, j'ai des amis, je paie des impôts, je n'accepte pas qu'avec mes impôts, on finance un bulletin municipal qui m'insulte en m'associant à Dalongeville. Un bulletin municipal, ce
n'est pas un tract politique. Les méthodes de Briois et de l'AR sont encore pires que celles de Dalongeville !



dadou 30/11/2009 10:37


oui vs etes des colabos souvenez de vos tracts de l affronteurs   c est pas un tract  c est un torchon ah  oui  vous l avez distribuee apres coup vs vs etes  excuse au
pres de l ar david toujour un train de retard


David NOËL 30/11/2009 10:56



Toujours aussi bête et toujours aussi menteur, dadou...
Je n'ai jamais validé l'Affronteur et je ne l'ai jamais distribué. C'est incroyable que tu puisses mentir avec autant d'aplomb ! On dirait du Briois ou du Bouquillon !



zoubida 30/11/2009 07:31


Ah oui, portez plainte. On va bien rigoler. mais surtout, faites le. Please


David NOËL 30/11/2009 07:39



Je demande un droit de réponse puisque je suis cité dans une publication officielle de la municipalité, mais s'il faut porter plainte, nous le ferons.
M. Briois n'a pas le droit de me calomnier, de me salir et d'associer mon nom à celui d'un individu mis en examen pour détournement de fonds dans le journal officiel de la municipalité.
Il est évident que la formule "Dalongeville-Ferrari-Noël" avec des traits d'union et mon nom et celui de Pierre accolé à celui de Dalongeville vise à nous faire passer pour des bras
droits de l'ancien maire en insinuant que nous étions proches d'un ex-élu véreux ce qui est totalement mensonger et porte gravement atteinte à mon honneur de militant et d'homme public.
Ces méthodes dégueulasses rappellent celles de l'Action Française et des ligues fascistes des années 30.