Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

noel-david-mille-nicole.jpgSur un canton qui comprend Noyelles-Godault et une partie d’Hénin-Beaumont, David Noël et Nicole Mille entendent porter le plus haut possible les couleurs du Parti communiste.

PAR PIERRE-LAURENT FLAMEN
henin@info-artois.fr

Il est comme ça David Noël, à sortir son Monde diplo et à balancer des chiffres : « Entre 1983 et 2006, la part des salaires dans le PIB européen a diminué de 5,8 %. En France, ça a diminué de 9,3 %. Pendant ce temps-là, le CAC 40 a augmenté de 470 %. » D’accord. Quel est le rapport avec sa candidature aux élections cantonales ?

« Ça se traduit par des difficultés financières, des suppressions d’emplois, des entreprises qui ferment. Dans le canton, avec la grosse zone commerciale, des emplois industriels ont été remplacés par des emplois précaires. » Et pour David Noël, le constat n’est guère plus réjouissant en matière d’éducation : « Le Département s’occupe des collèges. Dans l’Académie, 687 postes vont être supprimés dans les collèges et les lycées, alors que dans notre région, on bat des records en matière d’illettrisme. Il faut qu’on se batte pied à pied contre le désengagement de l’État, pour donner des moyens à l’Éducation nationale qui n’y sont pas. »

Pour faire entendre la voix communiste sur le canton, David Noël sera suppléé par Nicole Mille, une Noyelloise militante du PCF depuis 30 ans qui a repris les rênes de la section communiste locale il y a deux ans. Une habitante de Noyelles-Godault qui reconnaît volontiers que Jean Urbaniak, maire de Noyelles-Godault et candidat du MODEM, est bien implanté sur le secteur.

Mais pour David Noël, la réélection de Jean Urbaniak ne changerait pas la donne d’un canton où les difficultés vécues par la population « sont tout aussi fortes qu’ailleurs. » « Si M. Urbaniak rempile, conclut David Noël, je ne sais pas si les habitants verront la différence. Par contre, avec un élu communiste de plus au conseil général, le monde du travail pourra faire entendre sa voix. »

  Pierre-Laurent FLAMEN
Source : La Voix du Nord, 12-01-08
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article