Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Olivier-Dartigolles2.jpgSelon des informations communiquées aujourd’hui, Nicolas Sarkozy et le Gouvernement envisageraient de porter l’âge légal de la retraite à 61 ans en 2015, 62 ans en 2020 et 63 ans en 2030. A peine commencée, la grande « concertation » est déjà terminée !

La stratégie est double : préparer l’opinion publique sur l’inéluctabilité des « solutions » proposées et donner, dès à présent, des gages aux marchés financiers.

Dès vendredi, Alain Minc, le conseiller personnel du Président, l’avouait tranquillement. La question est bel et bien de se faire bien voir des agences de notation par la vente à la découpe de notre protection sociale, en commençant par les retraites. Aujourd’hui, les choses sont claires. Nous voilà prévenus.


Olivier Dartigolles
Porte-parole du PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-eric 05/05/2010 07:26



Le gouvernement tend un piège médiatique en déplaçant les vrais problèmes.


Un vrai faux-problème est celui de l'âge de départ à la retraite.


Ce qu'il faut exiger , c'est le droit  à une retraite pleine.


Ce qui demeure  important , c'est le nombre de trimestres cotisés.


Ce  que certains syndicats (CGT et CFDT) introduisent dans leurs revendications est la reconnaissance de nouvelles pénibilités liées au travail.


Jean-Eric


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


problèmes.


L'âge de départ à la retraite: unvrai faux problème.


C'est le nombre de trimestres cotisés pour faire valoir une retraite entière qui est important;


C'est la pénibilité au travail qui doit aussi être prise en compte. Aujourd'hui, elle ne concerne plus seulement la classe ouvrière productive; je pense , par exemple aux travailleurs des
plates-formes téléphoniques.