Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par PGE

union-bancaire.jpgDans les deux jours précédents, les ministres des finances de l'UE ont signé une « union bancaire » actant la création d'une « autorité » capable soit-disant de « régler les crises » en « volant au secours » des banques en difficulté. Un outil « révolutionnaire » selon Michel Barnier, commissaire au marché intérieur.

Cette décision est contestable en soi. Cela fait six ans que l'UE s'affaire à sauver les banques et à en faire payer la facture aux peuples. Le résultat est là : échec économique total et désastre social.

Mais qu'apprend-on le lendemain même de cet accord soit-disant « révolutionnaire » ? Que S&P dégrade la note de l'UE d'un cran et lui retire son triple A. C'est la dure loi des marchés : donnez-leur la main, ils vous coupent le bras.

Pour l'avenir de l'Europe, il faut maintenant changer de cap. Le PGE organisera en avril à Bruxelles une Conférence sur la dette qui fera la démonstration qu'une politique économique, bancaire et monétaire différente est non seulement possible, mais incontournable pour sortir de l'impasse.


Parti de la Gauche Européenne
20 décembre 2013

Commenter cet article