Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Communique-de-presse-PCF-02-03-14-page-1.jpg

Communique-de-presse-PCF-02-03-14-page-2.jpg

Commenter cet article

anonyme 05/03/2014 20:47


Auc camarades du Haut-Rhin, des Ardennes ou de Normandie, je peux peut être vous donner une clé de décryptage pour comprendre la position de David Noël:


1) nous sommes dans le Pas de Calais où la prégnance du culte du chef est restée intacte: on y trouve des socialistes guedistes de la même manière que les communistes sont restés staliniens: le
parti a toujours raison... et le parti c'est le chef et on obéit au chef sans état d'âme.On ne discute pas l'analyse du chef surtout s'il dit le lendemain l'inverse de ce qu'il a dit la veille...


Ce n'est évidemment pas la culture ardennaise, alsacienne ou encore normande où l'on observe un respect de chaque individu dans le collectif.


2) David Noël a obéi a son chef M. Poly qui a lui-même quelques accointances avec les barons socialistes du Pas de Calais. En 2008, le chef du PC dans le Pas de Calais s'appelait Danglot: David
Noël lui a obéi et s'est engagé avec M. Dalongeville (ancien maire d'Hénin-Beaumont révoqué et condamné pénalement).


3) Aujourd'hui, Monsieur Danglos n'a plus de responsabilités au PC... Et il reproche à David Noël de s'allier avec le maire sortant d'Hénin qui, hélas, est menacé d'un fort risque d'échec le 23
mars prochain.


Alors c'est vrai; quand on a une culture d'homme libre et que la voix du citoyen vaut celle du chef, vous avez le droit de vous interroger sur les raisons qui amènent le PC du Pas de calais à
agir comme  le PS 62, son grand frère...


Quant au citoyen, au travailleur, au salarié, au reste des militants, chacun regarde le train passer et se fait administrer les vérités successives par le chef.

David NOËL 06/03/2014 11:10



Demain, en cas de victoire de l'extrême droite, on ne pourra pas dire que le PCF n'a pas tout fait pour qu'Hénin-Beaumont reste à gauche. Personne ne pourra accuser le PCF d'avoir privilégié
l'affirmation de son identité plutôt que la dynamique du rassemblement, même si ce choix nous a coûté, humainement. Et si nous gagnons, et cette alliance le permet, nous serons des élus utiles.
C'est de l'intérieur qu'on oeuvrera pour une gouvernance qui mette l'humain d'abord. 



van bervesseles 04/03/2014 22:18


Bonsoir camarade, je comprends bien les difficultés d'analyse politique sur la situation  à Hénin-Beaumont , qui est médiatisée à outrance ! cependant , ce qui choque , c'est ce changement
d'alliance en dernière minute...même si la tête de liste n'est pas au PS  !! il serait utile de donner des chiffres sur la consultation des communistes de ta ville pour rendre compte de
cette décision , car tu utilises trop le "JE" dans la déclaration du PCF ! ...


Que tu le veuilles ou non , Hénin-Beaumont est devenu un enjeu national à cause des médias , il faut donc jouer la transparence absolue sur les décisions collectives de la section du PCF !


Les chiens aboient , la caravane passe .... Avec mes meilleures salutations communistes . jcvb 08000 Charleville-Mézières .

Diablo 04/03/2014 13:19


C'est votre choix, il est aujourd'hui irréversible.


Mais alors, on se demande bien pourquoi votre décision de vous rallier dès le 1er tour au maire sortant, qui vous en conviendrez n'est pas vraiment un adversire de la politique gouvernementale,
n'intervient qu'à une semaine de la clôture des listes. La situation d'Hénin-Beaumont et le risque FN n'est pas nouveau... 


...De plus, vous apparaissez comme ayant fait "un petit dans le dos" à vos alliés du PG. Bravo !!!


Il est à craindre que la vraie raison soit purement électoraliste : la crainte d'un score significatif mais insuffisant (4,99 % par exemple) vous privant de siège au futur C.M.


Si c'est la vraie raison, ce que je pense, elle ne vous glorifie pas. En effet, la reconquête idéologique sur la base de fondamentaux peut passer par des "traversées du désert", mais c'est le
seul combat qui à terme peut être payant, y compris électoralement bien sûr.


Là vous sauverez peut être les meubles, pas les idéaux dont vous vous réclamez!   


 

Diablo 04/03/2014 12:07


1/ Facebook est en lecture restreinte à la différence de votre blog....Soyez de bonne foi.


2/ Je ne prétend pas vous donner des leçons et j'ai d'ailleurs salué votre militantisme à plusieurs reprises. Concernant votre revirement de la semaine dernière je n'ai pas pu m'abstenir de vous
faire part de mon indignation tant cela manque de loyauté à l'égard de vos co-listiers du PG.


Le danger Le Pen ne date pas d'hier et procéder à un changement de stratégie à la dernière minute en s'appuyant sur des sondages qui peuvent être manipulés cela me sidère de la part de gens qui
se disent communistes et que je croyais dotés d'une dialectique plus élaborée.


Pire, compte tenu du climat général et de la défiance des couches populaires à l'égard des "politiciens" qualifiés souvent de "magouilleurs" votre nouveau positionnement risque  générer un
sentiment de dégoût chez nombre de vos électeurs potentiels, d'autant que vous vous associez, dès le 1er tour, à des gens qui soutiennent la politique antisociale du gouvernement PS, aggravant
celle menée par Sarkozy et favorisant sans nul doute d'ailleurs le vote FN ! 


Confondre le premier avec le second tour est à mon avis une erreur majeure.  Ce n'est pas faire la clarté sur les vrais enjeux nationaux et c'est nourrir la stratégie du FN : "tous pareils
sauf nous".


Voilà mon sentiment


Affaire à suivre   


 


 

David NOËL 04/03/2014 12:35



Je respecte votre position, mais elle fait abstraction, me semble-t-il, de la volonté des Héninois d'en finir avec les flashs des caméras et de retrouver de la sérénité. Les appels au
rassemblement montaient de partout et les sondages, qui ne sont certes que des photographies partielles de l'opinion publique montraient en tout cas une chose, c'est que la majorité des électeurs
qui avaient voté Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles sur Hénin-Beaumont faisaient massivement le choix du vote utile dès le premier tour. Nous ne retrouvions qu'un tiers de l'électorat FDG,
plus de la moitié de l'électorat FDG aux présidentielles déclarait vouloir voter dès le premier tour pour le maire sortant, qui est un homme sans étiquette qui revendique justement son
indépendance vis-à-vis du Parti socialiste et qui ne peut donc pas être accusé de cautionner la politique gouvernementale.


Vis-à-vis du PG, nous avons d'abord consulté les communistes en faisant un vote dans la section,  puis, j'ai informé mes partenaires de notre volonté d'aller au rassemblement et de notre
volonté d'y aller avec eux si leurs militants en décidaient ainsi. Ce sont eux qui ont refusé, nous ne leur avons jamais fermé la porte.


Je regrette la situation, mais notre choix, qui a été très difficile à prendre, est le meilleur, je le pense, pour battre le Front national et mettre en oeuvre nos idées et nos propositions, dans
les mois et les années à venir au conseil municipal.


Quant au "tous pourris" du FN, ils l'auraient de toute façon sorti entre les deux tours de l'élection. A la différence près qu'aujourd'hui, ce n'est pas un front républicain d'entre deux tours à
la sauvette, mais un accord programmatique sur la base des propositions de campagne du PCF et du Front de Gauche.



Diablo 04/03/2014 10:20


Merci d'avoir censuré mon commentaire : votre électoralisme finira bien par vous marginaliser totalement. Pas de référence non plus au communiqué de J.C. Danglot ancien
secrétaire fédéral du PCF 62 et ancien sénateur communiste. La censure ne vous portera pas chance. Et si vous croyez que je m'exprime en tant qu'anti-communiste vous vous trompez lourdement, en
fait je crains que ce soit le PCF qui ait quitté la lutte pour le socialisme et le communisme. C'est votre choix, vous assumerez sa marginalisation définitive. C'est triste.


Le Diablo, 31 ans de militantisme au PCF, toujours communiste.

David NOËL 04/03/2014 11:03



Votre commentaire précédent n'a pas été censuré puisqu'il a été également posté sur mon facebook, par contre, je ne vois pas pourquoi je le mettrai en ligne en doublon sur le facebook et sur le
blog. 


Je ne commenterai pas le communiqué de Jean-Claude Danglot tant l'animosité personnelle transparaît de son texte. Si Jean-Claude Danglot avait été un sénateur plus actif dans le département, s'il
avait sillonné les villes et les villages du Pas-de-Calais pour y animer des réunions publiques, sans doute qu'il n'y aurait pas eu une fronde des élus communistes du Pas-de-Calais à son encontre
pour réclamer son remplacement en tête de liste des sénatoriales pour manque de dynamisme.


Je ne veux pas demain, d'une ville gérée par le FN et d'un PCF marginalisé et accusé d'avoir favorisé la dispersion des voix de gauche en maintenant sa liste au premier tour. Je veux demain
qu'Hénin-Beaumont retrouve la sérénité et qu'une équipe de gauche travaille dans l'intérêt des Héninois. Comptez sur nous pour faire entendre notre voix dans cette équipe... Le choix que nous
faisons, c'est le contraire de la marginalisation.



Lily la Rouge 03/03/2014 11:40


Merci camarades!


La décision était difficile à prendre mais merci de démontrer que les "cocos" ne sont pas là pour se servir mais pour servir leur peuple; pas là pour se faire plaisir et se compter mais là pour
arrêter la bête immonde... La décision demandait du courage, vous l'avez eu! Et merci de vous souvenir de ces vers d'Aragon! L'humain d'abord veut aussi dire "les fachos dehors!"! Puissent les
alliés du Front de Gauche, PG en tête, le comprendre...vite!


Salut et Fraternité!!


Une camarade nordiste