Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Staf prud'hommesLe PCF d'Hénin-Beaumont se félicite de la décision du tribunal des prud'hommes de Lens, mercredi après-midi d'accorder des indemnisations allant de 20 000 à 34 000 € aux six ex-salariés de STAF licenciés en avril 2008 et qui s'étaient vus proposer un reclassement au Brésil pour 315 € et en Turquie pour 230 €.

Solidaire des ex-salariés de STAF, le PCF d'Hénin-Beaumont avait dès le départ dénoncé des propositions indignes et condamné l'attitude de la maison-mère de STAF, le groupe SINTERAMA, un groupe qui avait bénéficié en 1997 d'une subvention du conseil régional de 170 000 € pour créer 70 emplois sur le site d'Hénin-Beaumont.
 
Aux côtés des élus communistes du secteur, Jean HAJA, maire de Rouvroy et Dominique WATRIN, conseiller général, le PCF d'Hénin-Beaumont a soutenu depuis deux ans la lutte des ex-STAF, jetés comme des kleenex par des patrons-voyous, pour faire reconnaître le préjudice qu'ils ont subi.

La décision du tribunal des prud'hommes de Lens fera date. Alors que la direction de Continental vient de proposer à 600 salariés du site de Clairoix un reclassement en Tunisie à 137 € par mois, la victoire judiciaire des ex-salariés de STAF et de leur avocat Fiodor RILOV pourrait faire jurisprudence, contraindre les entreprises qui licencient à proposer de vraies solutions de reclassement et renforcer les droits des salariés. 

 

David NOËL
Secrétaire de la Section d’Hénin-Beaumont du PCF
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 25/04/2010 11:52



depuis que les revenchards de 2008 à 2009 sont en mairie grace aux voix d'"un nouvel élan pour hénin"
ont-ils vérifié certaines factures douteuses et porté plainte ,dans l'interet des contribuables héninois.
non.peut-etre cela risque-t-il de mettre en difficulté certains amis humanistes ou certains responsables socialistes.



anonyme 25/04/2010 11:42



ce matin au cimetière centre d'hénin-beaumont ,absence remarquée du condamné par la justice, briois et de sa smala,ainsi que G.B ,lors des cérémonies de la journée de la déportation.
il est vrai que chez les pétinistes et les fachistes,les millions de morts déportés,ne sont qu'un détail de l'histoire.surtout si en plus ,vous etes négationistes.