Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Caricature-Ayrault.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BELLOY 08/09/2012 16:29


Beaucoup commencent à se poser des questions sur les promesses de François Hollande alors candidat, maintenant Président.


Après ces "Commissions de Réflexion Jospin" censées étudier les éventuelles possibilités de les respecter (suppression de la CJR, Statut Pénal du Chef de l'Etat),
après cette loi sur les licenciements économiques pourtant votée en première lecture au Sénat et ensuite remisée aux vestiaires de l'Assemblée Nationale, voilà que la réception des feuilles
d'impôt nous rappelle qu'il avait affiché avec conviction "Je n'aime pas les riches" et s'était déclaré l'ennemi de la Haute Finance.


Petit bémol lors de son discours à la City "Je ne suis pas dangereux!" L'a-t-il proclamé en anglais? We don't give a damn!"


Toujours est-il que selon "Challenges", le montant total de la fortune des 500 plus riches de France (comprenez Top 500), continue de donner le tournis: 267 milliards, l'équivalent des
recettes de l'Etat l'an dernier!


Les journalistes spécialisés ne manquent pas de calculer: "S'il fallait les redistribuer aux 8,1 millions de pauvres recensés par l'INSEE,
cela représenterait 33 000 euros pour chacun d'eux". (J.P. Delsol)


Bon, raisonnement peut-être un peu radical....


Mais quand même!???!!!


- "On" ne nous avait pas parlé de taxer les profits?"


- "On" ne nous avait pas dit que l'Ennemi, c'était la Finance?


Mais voilà Gérard Filoche qui souhaite dire son mot face à J.L. Mélenchon et lui disputer le titre de "Meilleur Dard de la Gauche Socialiste" qui se fend d'une déclaration:


"Si l'on prenait à ces cinq cent plus grandes fortunes les 69,6 milliards nécessaires pour combler le déficit public, cela leur laisserait quand même aux alentours de 200 milliards pour
subvenir à leurs besoins cette année!"


Au fait, qu'est-il allé faire, J.M. Ayrault, devant le MEDEF la semaine dernière? A-t-il revêtu sa chemise blanche? Dieu merci, point de neige comme à Canossa...


Et cette extinction de voie voix, Benoît Hamon, ça s'arrange?


 


N.B. Aux dernièrs nouvelles, selon des informations venant des Echos et du Figaro, au sujet de l’impôt à 75%, Bercy chercherait une version très édulcorée. Ce ne serait pas une nouvelle tranche d’imposition mais une surtaxe seulement applicable en 2013 et 2014.
D’autre part, cette taxe ne prendrait effet qu’à partir de 2 millions de revenus pour un couple, les ditsrevenus étant limités aux revenus d’activité excluant ainsi les
plus values, les dividendes, les intérêts, le travail étant alors plus taxé que les revenus du capital.
L’Elysée a cependant précisé qu’aucune mesure n’était encore prise, ajoutant "la question devrait être tranchée en début de semaine"