Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Voeux municipaliteJe n'étais pas à la cérémonie des voeux, ce dimanche, mais j'ai lu la presse et on m'a raconté... Il n'y avait pas grand monde et l'ambiance était très lourde.
Heureusement, la présence des sportifs handicapés a relevé le niveau, donnant une éclatante leçon de courage et de volonté.
Pour le reste, à en croire La Voix du Nord de lundi, la municipalité se serait efforcée de nous "tendre la main" tout en nous traitant d'"imprécateurs", de "donneurs de leçons" et de "docteurs Diafoirus" invités à "se mettre au pas". Comprenne qui pourra...
Jean-Marie Alexandre, le chef de file du MRC 62 et parrain politique de Gérard Dalongeville était évidemment présent, ainsi que les élus FN, installés au premier rang. Quelle tristesse... 

Autant dire que je suis sceptique sur la main tendue de la municipalité. Comme je l'ai déjà écrit sur ce blog, il est nécessaire que le climat politique s'apaise entre la majorité municipale et l'opposition républicaine MJS-PCF-MRC-MoDem rassemblée dans Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, mais il y a trois préalables politiques pour retrouver la sérénité et que le dialogue puisse reprendre. 
Le premier préalable, c'est le respect, le respect mutuel qui doit passer par la reconnaissance de notre combat contre Gérard Dalongeville. L'Alliance Républicaine doit cesser de nous présenter malhonnêtement comme des pseudos complices d'un maire que nous avons tous combattu, Christine Coget la première dès 2001, et qui nous a virés Pierre Ferrari et moi pour opposition à sa gestion et à ses pratiques après que nous ayons participé à sa réélection dans le cadre d'un front républicain contre l'extrême droite sans cautionner sa politique. L'Alliance Républicaine le sait, elle doit le reconnaître publiquement.
Le deuxième préalable, c'est la vérité sur les rapports de l'AR et du FN et l'engagement à mettre fin aux connivences AR-FN qui sont insupportables pour tous les démocrates. Si Daniel Duquenne et Georges Bouquillon ont effectivement collaboré activement avec le FN à plusieurs reprises et notamment en truquant un débat télévisé et en faisant rédiger le recours contre les élections de 2008, ils ont trahi les valeurs républicaines et ils doivent démissionner.
Enfin, le troisième préalable, c'est la fin de toute collaboration avec les barons PS-MRC complices de Dalongeville et en particulier avec Jean-Marie Alexandre.

Ces trois points n'ont rien d'exigences insurmontables et constituent une base de départ pour que le dialogue puisse reprendre dans la sérénité entre nos organisations. C'est pourquoi je regrette que sur ces trois points, l'AR refuse obstinément de discuter et s'enferme dans un isolement sectaire. Notre ville mérite mieux que ça. En tout cas, de notre côté, la main reste tendue. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anonyme 03/02/2010 11:25


Monsieur Noel, main tendue dites vous!

Avec vos préalables, c'est plutot porte fermée!

Malgré les bizarreries de l'alliance, force est de reconnaitre qu'ils sont élus.


David NOËL 03/02/2010 11:43



Le respect, l'absence de collaboration avec le FN et avec les barons PS-MRC complices de Dalongeville, je ne vois là rien d'extravagant...
Je déplore que l'AR refuse de nous écouter et de discuter avec nous. Justement, ils sont élus, ils devraient écouter ce qu'on leur dit parce qu'ils n'ont pas été élus seuls. Ils sont élus avec 52
% des voix au second tour, mais l'AR seule, c'est 20 % des voix et aujourd'hui, sans doute moins parce que quelle déception !