Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Voeux-du-maire-30-01-11.JPGLes voeux du maire se sont déroulés dimanche dernier à l'Espace François Mitterrand devant environ 400 personnes. Pas la foule des grands jours... La municipalité avait pourtant mis les petits plats dans les grands et exposé les nouveaux véhicules achetés pour équiper les services techniques à l'entrée de l'Espace Mitterrand.

Toute l'équipe d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont était présente : Pierre Ferrari, président de l'association, David Noël, vice-président et secrétaire de section du PCF, Jean-Pierre et Claudine Policante (MRC), Chantal Renoncourt, Omar Hamed, Pierre Delforge et Claire Boutillier (MJS).

Dans l'assistance, plusieurs élus des environs étaient également présents : Jean-Pierre Corbisez, maire de Oignies, vice-président du conseil général et président de la CAHC, Patrick Defrancq, maire de Dourges, Bruno Yard, maire de Montigny-en-Gohelle, Jean Haja, maire et conseiller régional de Rouvroy, Jean-Marie Picque, conseiller général de Montigny-en-Gohelle, Jean Urbaniak, maire et conseiller général de Noyelles-Godault... Au premier rang trônait également Jean-Marie Alexandre, le maire de Souchez, vice-président du conseil régional, patron de La Vie Active et accessoirement parrain politique de Gérard Dalongeville devenu le principal conseiller d'Eugène Binaisse qui lui téléphone souvent, sans doute pour apprendre comment s'attirer un redressement fiscal, la visite de la CRC et les soupçons de la brigade financière...

La cérémonie des voeux du maire a commencé par un discours du premier adjoint, Georges Bouquillon, mettant à l'honneur les associations caritatives héninoises en cette année du bénévolat. Un grand bravo à elles : le Secours Populaire, le Secours Catholique, les Restos du Coeur, Saint-Vincent-de-Paul, Grandir ensemble (l'association de soutien scolaire du mouvement ATD Quart Monde) et Pacte 62 font un travail formidable qui mérite d'être salué. Jour après jour, ils donnent à manger et apportent chaleur et réconfort aux plus démunis.

Après cet hommage, le premier adjoint a cédé la parole à Jean-Louis Subileau, urbaniste d'Euralille et d'Euralens pour un discours beaucoup plus problématique. Derrière l'ode à l'avenir qui passe par Euralens, le tramway et le Louvre-Lens se dessinent des projets beaucoup plus inquiétants : métropolisation, fusion d'agglomérations et on parle de plus en plus d'une fusion de la CAHC et de la CALL. En filigrane, la stratégie hégémonique du PS et le projet de réforme des collectivités territoriales du gouvernement vont dans le même sens : celui d'une dépossession des prérogatives des petites communes et d'un renforcement des baronnies locales, forcément PS.
Eugène Binaisse s'est bien gardé de critiquer les projets du gouvernement qui intéressent tant messieurs Percheron et Kucheida et pour cause, il est devenu un de leurs vassaux les plus loyaux.

Le discours final d'Eugène Binaisse a donc été forcément décevant, les quelques annonces de travaux qui ont été faites n'ont pas répondu aux attentes de la population et l'hommage rendu au travail de Jean-Marie Picque, pourtant invisible sur le terrain depuis des années ont fait sourire plus qu'autre chose. M. Binaisse a livré un discours de soutien à son candidat aux cantonales, avec force clin d'oeils à sa suppléante, présente sur la tribune, un exercice de style déplacé qui rappelle les méthodes de cet ex-maire dont Eugène Binaisse ne voulait pas parler.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ha cette saleuse !!!! 03/02/2011 17:48



M.Binaisse tout fier de parler de la nouvelle saleuse ... Mais une saleuse sans sel ça sert à quoi ?



Triste cérémonie 03/02/2011 17:41



Effectivement quelle tristesse cette cérémonie ! Avec un Bouquillon qui avait bien du mal à parler ... D'ailleurs cela me fait penser à quelqu'un qui a aussi beaucoup de mal à s'exprimer en CM ou
encore au Conseil régional ... C'est un ami de Bouquillon mais aussi et surtout de Rose Marie Slavièro ... Vous voyez de qui je veux parler ?


Binesse a brassé beaucoup de vent (endormant les 3/4 de la salle ...) . Apparemment, 2011 sera une grande année pour notre commune ! Tout sera rénové , les gens seront heureux de vivre ! Bref un
vrai monde de bisounours ! 


Mais moi , je pense que pour que la population d'Hénin-Beaumont retrouve le sourire , il faudrait virer ces vieux incompétents de la mairie !!!



Zoé 03/02/2011 17:24



Combien cela a-t-il coûté aux héninois et beaumontois ?